Guerre en Ukraine: 40.000 réfugiés de plus en 24 heures

Au total, plus de dix millions d'Ukrainiens, soit plus d'un quart de la population, ont dû quitter leur foyer et leur pays.

Guerre en Ukraine: 40.000 réfugiés de plus en 24 heures
File de réfugiés ukrainiens à Berlin. (@Belga Image)

Un peu plus de 40.000 réfugiés ont fui l’Ukraine ces dernières 24 heures, portant le total de personnes qui essayent d’échapper aux combats déclenchés par l’armée russe le 24 février, à près de 3,9 millions, selon le décompte de l’ONU publié lundi.

Depuis le 22 mars, le flux de réfugiés s’est nettement ralenti même si on se rapproche du nombre de quatre millions qu’avait projeté le HCR au début du conflit.

Au total, plus de dix millions de personnes, soit plus d’un quart de la population, ont dû quitter leur foyer soit en traversant la frontière pour trouver refuge dans les pays limitrophes soit en trouvant refuge ailleurs en Ukraine.

L’ONU estime à presque 6,5 millions le nombre de déplacés à l’intérieur du pays.

Le Haut-Commissariat aux réfugiés (HCR) recensait exactement 3.862.797 réfugiés ukrainiens sur son site internet dédié, lundi midi. Ce sont 41.748 de plus que lors du précédent pointage dimanche.

Depuis le 22 mars, le nombre de personnes cherchant ainsi à fuir les combats et les conditions de vie de plus en plus difficiles en Ukraine est passé nettement en dessous de 100.000 personnes par jour et même en dessous de 50.000 ces derniers jours.

L’Europe n’a pas connu de tels flots de réfugiés depuis la Deuxième Guerre mondiale.

Quelque 90% de ceux qui ont fui l’Ukraine sont des femmes et des enfants. Selon l’Unicef, plus de 1,5 million d’enfants se trouvent parmi les personnes ayant fui.

Avant ce conflit, l’Ukraine était peuplée de plus de 37 millions de personnes dans les territoires contrôlés par Kiev – qui n’incluent donc pas la Crimée (sud) annexée en 2014 par la Russie, ni les zones de l’Est sous contrôle des séparatistes prorusses depuis la même année.

La Pologne accueille à elle seule plus de la moitié de tous les réfugiés qui ont fui depuis le début de l’invasion russe – environ six réfugiés sur dix.

Sur le même sujet
Plus d'actualité