Le flux de réfugiés ukrainiens s’est ralenti

Plus de 3,8 millions de personnes ont fui l'Ukraine depuis l'invasion de l'armée russe le 24 février, selon le décompte de l'ONU publié dimanche, mais le flux de réfugiés s'est nettement ralenti depuis le 22 mars.

Réfugiés ukrainiens
© Belga Image

Au total, plus de dix millions de personnes, soit plus d’un quart de la population, ont dû quitter leur foyer soit en traversant la frontière pour trouver refuge dans les pays limitrophes soit en trouvant refuge ailleurs en Ukraine. L’ONU estime à presque 6,5 millions le nombre de déplacés à l’intérieur du pays.

Le Haut Commissariat aux réfugiés (HCR) recensait exactement 3.821.049 réfugiés ukrainiens sur son site internet dédié, dimanche vers 11H00 GMT. Ce sont 48.450 de plus que lors du précédent pointage samedi.

Depuis le 22 mars, le nombre de personnes cherchant ainsi à fuir les combats et les conditions de vie de plus en plus difficiles en Ukraine est passé nettement en dessous de 100.000 personnes par jour et même en-dessous de 50.000 ces derniers jours.

De nombreux enfants parmi les exilés

L’Europe n’a pas connu de tels flots de réfugiés depuis la Deuxième Guerre mondiale. Quelque 90% de ceux qui ont fui l’Ukraine sont des femmes et des enfants. Selon l’Unicef, plus de 1,5 million d’enfants se trouvent parmi les personnes ayant fui.

Avant ce conflit, l’Ukraine était peuplée de plus de 37 millions de personnes dans les territoires contrôlés par Kiev – qui n’incluent donc pas la Crimée (sud) annexée en 2014 par la Russie, ni les zones de l’Est sous contrôle des séparatistes prorusses depuis la même année.

La Pologne accueille à elle seule plus de la moitié de tous les réfugiés qui ont fui depuis le début de l’invasion russe – environ six réfugiés sur dix. Depuis le 24 février, 2.267.103 personnes fuyant le conflit en Ukraine sont entrées en Pologne, selon le décompte du HCR arrêté au 26 mars. Avant cette crise, la Pologne abritait déjà environ 1,5 million d’Ukrainiens venus, pour la plupart, travailler dans ce pays membre de l’Union européenne.

Des ukrainiens réfugiés en Russie

Selon l’agence de l’ONU pour les réfugiés, 586.942 personnes se sont rendues en Roumanie au 26 mars. De nombreux réfugiés décident de poursuivre leur route une fois en sécurité.

Après leur arrivée en Moldavie, petit pays de 2,6 millions d’habitants et l’un des plus pauvres d’Europe, une partie des réfugiés poursuivent leur route jusqu’en Roumanie ou en Hongrie, souvent pour retrouver de la famille. Selon le HCR, 381.395 personnes étaient entrées en Moldavie au 26 mars.

La Hongrie a accueilli au 26 mars 349.107 Ukrainiens et la Slovaquie 272.012 Ukrainiens sont arrivés en Slovaquie.

Enfin, le nombre de personnes s’étant réfugiées en Russie s’élève à près de 271.254 à la date du 22 mars, dernier chiffre disponible. Le HCR note aussi que, entre le 21 et le 23 février, 113.000 personnes sont passées des territoires séparatistes prorusses de Donetsk et de Lougansk en Russie. A la date du 24 mars, le Bélarus avait également accueilli 6.341 personnes.

Sur le même sujet
Plus d'actualité