Élection présidentielle: le fils d’Éric Zemmour s’exprime sur son père

Éric Zemmour, candidat "Reconquête" à l’élection présidentielle française, peut compter sur le soutien de sa famille. Son fils Thibault s’est même affiché à ses côtés. Opération communication réussie.

Eric Zemmour, candidat Reconquête à l'élection présidentielle française 2022
© Belga Image

Une apparition surprise dans l’émission " QG de Campagne " orchestrée par Guillaume Pley. Thibault Zemmour, le fils d’Éric Zemmour, a accepté d’évoquer la candidature de son père. Une sortie médiatique, la seule affirme-t-il, pour donner un coup de boost à la campagne du paternel, avant de retourner dans l’ombre.

S’adresser aux jeunes

Après s’être entretenu avec HugoDécrypte et, dans un autre style, Magali Berdah (agente de personnalités de téléréalité), Éric Zemmour poursuit sa tournée sur Youtube pour arracher des bulletins de vote à la jeunesse. Direction Le QG. La vidéo comptabilise déjà près de 900.000 vues.

Vers la fin de l’entretien, Thibault Zemmour débarque et s’installe à côté de son père pour participer à la conversation. " On ne s’est jamais montré publiquement. On n’a jamais fait d’émission ", entame-t-il. S’il a accepté de participer à celle-ci, c’est pour son aspect " un peu moins conventionnel " par rapport à ce que je propose la télévision. " Je pense que ce sera la seule et l’unique ", ajoute-t-il. A 24 ans, il incarne parfaitement le public cible qui consomme ce format. Le fils d’Éric Zemmour fait figure d’intermédiaire clé pour s’identifier plus facilement à un candidat proche de l’âge de la retraite.

D’autant plus que beaucoup pourraient se reconnaitre dans leur relation. Un père intimidé par les mots de son fils, une bienveillance mutuelle et une complicité teintée de pudeur. Thibault Zemmour se permet même de charrier son géniteur en se moquant de ses piètres talents de chanteur et de cuisinier. Comprenez: c’est un papa comme les autres. Bref, le fils présente un beau portrait familial qui permet de mieux dédiaboliser le candidat et le montrer plus humain que jamais.

Un fils critique et fier

Thibault Zemmour a baigné dans la politique. Et il n’hésite pas à critiquer les passages télévisés de son père. " Je suis jeune, ce n’est pas mon monde, ce n’est pas ma vie mais je le connais un petit peu du coup ça m’intéresse et je pense qu’il écoute parfois un peu. " Un fils admiratif qui estime que les prises de paroles de son père sont la plupart du temps réussies. " Je suis souvent fier de lui ", confie-t-il.

Mais Thibault Zemmour insiste, il ne compte pas travailler en politique, ni même entrer dans la vie publique. " Ça ne m’intéresse pas trop de me montrer, de dévoiler ma vie. Je sais comment ça fonctionne, je l’ai vu avec mon père. " Le QG était donc une parenthèse. Un moyen d’appuyer la campagne médiatique d’Éric Zemmour et de le suivre " dans son combat ".

Une séquence promo rondement menée dans la joie et la bonne humeur qui ferait presque oublier la violence de ses propos et de ses actes.

Sur le même sujet
Plus d'actualité