Le Vatican se réforme en adoptant une nouvelle constitution

Avec sa nouvelle constitution, le Saint-Siège veut revoir son fonctionnement mais aussi aborder des sujets sensibles.

Le pape François au Vatican
Le pape François au Vatican, le 16 mars 2022 @BelgaImage

Le Vatican a étonnamment publié une nouvelle constitution attendue depuis des années, avec laquelle le pape François veut réformer l’administration du Saint-Siège. La nouvelle constitution apostolique "Praedicate Evangelium" entrera en vigueur le 5 juin de cette année, a annoncé samedi le Saint-Siège.

Au programme: Curie romaine, foi, abus sexuels, etc.

Ce jour-là, la constitution actuelle sera suspendue et le processus de réforme de la curie romaine sera achevé. Le Vatican n’a pas commenté l’annonce samedi et a annoncé une conférence de presse pour lundi. François abroge par la présente l’ancienne constitution "Pastor Bonus", que le pape Jean-Paul II a promulguée en 1988 et que le pape émérite Benoît XVI a modifiée en 2011. Depuis 2013, plusieurs cardinaux ont travaillé sur la réforme. Le réformateur François, qui est entré samedi dans la neuvième année de son mandat, a mis en place un organe consultatif pour réformer la Curie après sa nomination comme pape.

La nouvelle constitution compte 250 articles, qui incluent les divisions de la Curie romaine. La curie doit désormais se mettre davantage au service des églises locales. De plus, la réforme devrait promouvoir un élargissement plus efficace de la foi et encourager un dialogue constructif, a écrit le pape François dans l’avant-propos. La constitution aborde également la question des abus sexuels. Par exemple, la Commission pontificale pour la protection des mineurs devrait aider les évêques et les conférences épiscopales à développer des stratégies pour protéger les mineurs contre les abus sexuels.

Sur le même sujet
Plus d'actualité