Ukraine: le président Zelensky assure que son pays détient toujours des zones clés

L'Ukraine garde encore le contrôle des zones clés du pays dont les forces russes tentent de s'emparer, assure le président ukrainien Volodymyr Zelensky, plus de trois semaines après le début de l'invasion du pays par la fédération voisine.

Ukraine guerre invasion Russie Zelensky Marioupol Odessa Kiev
le président ukrainien, Volodymyr Zelensky @BELGAIMAGE

Les troupes ukrainiennes ont riposté à toutes les attaques par les troupes russes, a détaillé M. Zelensky dans un message vidéo posté sur la plateforme Telegram vendredi à l’aube. Il a déclaré que son pays était dans une meilleure posture qu’en 2014 lorsque l’annexion de la Crimée par la Russie s’était déroulée " sans accroc ". " Nous sommes différents aujourd’hui de ce que nous étions en 2014″, a affirmé le président. L’Ukraine d’aujourd’hui est " capable de se défendre contre une invasion à grande échelle pendant 22 jours ", selon M. Zelensky.

Le président ukrainien a ajouté lors de son allocution quotidienne que les résidents dans les villes de Marioupol (sud), Kharkiv (est) et Chernihiv (nord) étaient assiégés par les unités russes, mais qu’ils n’allaient pas être abandonnés.  " Vous allez être libres ", a martelé le président, assurant que de l’armée à l’église, tout le monde faisait son possible pour aider le peuple ukrainien.

Il a aussi remercié le président américain Joe Biden pour sa " nouvelle et efficace " aide. Le dirigeant ukrainien a aussi promis aux entrepreneurs du soutien comme moins de procédures administratives et des prêts sans intérêts durant le conflit.

" Arrêter cette guerre "

Il ne s’est pas étalé sur les négociations en cours avec la délégation russe. " Il est préférable de travailler dans le calme, au lieu de le faire en télévision, sur radio ou Facebook ", a concédé le président. Jeudi, il avait imploré les Occidentaux d’aider à " arrêter cette guerre ", au moment où une frappe russe faisait au moins 27 morts dans l’est du pays.

Pour lui, " un peuple est en train d’être détruit en Europe ". " Aidez-nous à arrêter cette guerre! ", a-t-il ajouté lors de son intervention par visioconférence au Bundestag allemand.

Sur le même sujet
Plus d'actualité