Le patriarche orthodoxe russe soutient le Kremlin contre l’OTAN

Le patriarche russe n'a pas voulu servir de médiateur pour apaiser les tensions en Ukraine, bien au contraire.

Le patriarche Cyrille et Vladimir Poutine
Le patriarche Cyrille de Moscou et Vladimir Poutine, au Kremlin le 20 novembre 2021 @BelgaImage

Le patriarche orthodoxe russe, Cyrille de Moscou, n’a jamais répondu à la demande du Conseil œcuménique des Églises, qui souhaitait qu’il use de son influence pour aider à mettre fin à la guerre en Ukraine, ont fait savoir vendredi les autorités religieuses. Au contraire, celui-ci a décidé de prendre parti dans le conflit en soutenant la Russie.

Le porte-parole des arguments du Kremlin

Le patriarche Cyrille a rejeté la responsabilité du conflit sur "les forces qui considèrent ouvertement la Russie comme leur ennemi". Il a également accusé l’Otan d’étendre sa présence militaire aux frontières de la Russie et d’ignorer les craintes de la Russie d’une attaque, reprenant les arguments du Kremlin. "Ce conflit est devenu un élément de la stratégie géopolitique à grande échelle visant, avant tout, à affaiblir la Russie", a-t-il indiqué.

Dans une lettre datée du 2 mars dernier, le secrétaire général par intérim du Conseil, Ioan Sauca, avait demandé au patriarche Cyrille de jouer un rôle de médiateur afin de mettre un terme à la guerre en Ukraine.

Sur le même sujet
Plus d'actualité