Guerre d’Ukraine: troisième session de négociations avec Moscou

Kiev et Moscou vont à nouveau discuter sur l'issue de l'invasion russe, alors que Marioupol, Khakiv, Odessa et Kiev sont menacées.

Réunion russo-ukrainienne
Réunion russo-ukrainienne en Biélorussie le 3 mars 2022 @BelgaImage

La délégation ukrainienne est arrivée lundi au Bélarus pour la troisième session de négociations avec des représentants de Russie visant à trouver une solution pour mettre fin au conflit armé en Ukraine, ont rapporté les agences de presse russes.

La question des couloirs humanitaires s’ajoute à la tension ambiante

"La délégation ukrainienne est arrivée à Belovejskaïa Pouchtcha (un parc national à la frontière entre le Bélarus et la Pologne) à bord de deux hélicoptères pour des négociations avec la Russie", a indiqué l’agence de presse officielle russe TASS. "Troisième round. Début à 16H00 heure de Kiev (15h heure belge). Délégation inchangée", a écrit Mykhaïlo Podoliak, membre de la délégation ukrainienne en publiant sa photo avec un hélicoptère en toile de fond.

La Russie a lancé le 24 février une invasion de l’Ukraine, pilonnant ses villes, faisant de nombreux morts et provoquant l’exode de plus de 1,5 million d’Ukrainiens. Les deux précédents rounds de négociations, également tenus au Bélarus, pays allié de Moscou, n’ont pas donné de résultats. Au douzième jour de l’invasion russe lundi, Moscou a annoncé l’instauration de cessez-le-feu locaux et l’ouverture de couloirs humanitaires pour permettre l’évacuation de civils de plusieurs villes d’Ukraine dont la capitale Kiev. Mais la moitié de ces couloirs rejoignent la Russie ou le Bélarus, pays depuis lequel l’armée russe est aussi entrée en Ukraine le 24 février, et ont aussitôt été rejetés par le gouvernement ukrainien.

Sur le même sujet
Plus d'actualité