Guerre en Ukraine: des troupes russes ont débarqué à Kharkiv, deuxième ville du pays

Des troupes aéroportées russes ont débarqué à Kharkiv dans la nuit de mardi à mercredi, a indiqué l'armée ukrainienne.

guerre invasion Ukraine Russie Poutine Kharkiv morts bombardements
Kharkiv, après un tir de missile russe, le 1er mars 2022 @BELGAIMAGE

L’armée Ukrainienne fait état de combats en cours dans cette ville de l’est de l’Ukraine peuplée de 1,4 million d’habitants. " Des troupes aéroportées russes ont débarqué à Kharkiv (…) et attaqué un hôpital " local, a déclaré l’armée ukrainienne dans un communiqué sur Telegram. " Un combat est en cours entre les envahisseurs et les Ukrainiens ", a-t-elle précisé.

Selon Anton Guerachtchenko, conseiller du ministre de l’Intérieur ukrainien, un incendie s’est déclaré mercredi dans la caserne d’une école de pilotage à Kharkiv après une frappe aérienne. " Pratiquement, il ne reste plus de telle zone à Kharkiv où un obus d’artillerie n’a pas encore frappé ", a-t-il affirmé, cité dans un communiqué sur Telegram.

Au moins dix morts dans des bombardements

Cette annonce intervient au septième jour de l’offensive russe en Ukraine, lancée le 24 février et qui s’est intensifiée mardi. Kharkiv, ville de 1,4 million d’habitants proche de la frontière avec la Russie, a été visée par plusieurs bombardements mardi, qui ont fait au moins dix morts et plus de 20 blessés selon les autorités locales. A Marioupol, port sur la mer d’Azov, plus d’une centaine de personnes ont été blessées mardi dans des tirs russes, selon le maire de la ville, Vadim Boïtchenko, cité par des médias ukrainiens.

A Kherson, dont les entrées étaient déjà contrôlées par les forces russes, ces dernières ont pris dans la nuit le contrôle de la gare ferroviaire et du port, selon le maire de la ville Igor Kolykhaïev, cité par des médias locaux. A Borodianka, à 50 km de Kiev, des frappes aériennes russes ont détruit deux immeubles résidentiels dans la journée de mardi, selon la première vice-ministre ukrainienne des Affaires étrangères, Eminé Djaparova, qui a partagé une vidéo des immeubles gris partiellement en ruines, avec des appartements en flammes.

Le ministère ukrainien de la Défense a par ailleurs indiqué dans la nuit redouter une attaque du Bélarus. " Les troupes bélarusses ont été mises en état d’alerte et se trouvent dans les zones de concentration les plus proches de la frontière de l’Ukraine ", a affirmé le ministère dans un communiqué sur Facebook.

 

 

Sur le même sujet
Plus d'actualité