Zelensky: de Danse avec les stars à ennemi de Poutine

De comédien à ennemi numéro un de Vladimir Poutine, voici 7 choses à savoir sur Volodymyr Zelensky, le président ukrainien.

Volodymyr Zelensky, président ukrainien
© Belga Image

Déjà président

Avant de devenir le président de l’Ukraine, Volodymyr Zelensky avait déjà endossé le costume de chef d’état… à la télévision. Dans la série comique Serviteur du peuple, il incarne un professeur d’histoire propulsé, malgré lui, à la présidence du pays. Une série au succès colossal et découpée en trois saisons dont la dernière sera diffusée avant l’élection présidentielle de 2019. Un an plus tôt, Serviteur du peuple devient le nom de son parti. La boucle est bouclée. Le scénario parfait dépasse la fiction.

Danse avec les stars

Avant de devenir une star nationale, Volodymyr Zelensky a monté les échelons du petit écran en multipliant les expériences. Il participe à un jeu télévisé humoristique, présente une émission de variété et fonde sa société de production (Studio Kvartal 95). Consécration en 2006 où il remporte la version ukrainienne de Danse avec les stars. Un homme sur tous les fronts.

Poutine ne lui fait pas peur

Plusieurs jours avant l’invasion russe de son pays, le président déclarait: " Nous n’avons peur d’aucun pronostic, nous n’avons peur de personne (…) car nous allons nous défendre ". Une déclaration faite dans une ville située à l’est et proche de la ligne de front. Lui qui revête volontiers l’habit militaire. Son discours est resté inchangé après l’offensive russe. " Pas de panique, nous sommes prêts pour tout, nous allons vaincre ", assurait-il hier.

Campagne vide

Lorsqu’il est candidat à l’élection présidentielle, Volodymyr Zelensky ne fait pas vraiment campagne. Elle est à l’image de son programme: médiocre. Il fait de la lutte contre la corruption sa priorité. Mais comment va-t-il s’y prendre? Pas de réponse. Son énergie est déployée sur les réseaux sociaux où il dézingue ses concurrents. Certains politologues le comparent même à Donald Trump.

Zen

Zelensky garde son sang-froid aussi bien en temps de guerre qu’en période électorale. Véhiculer une image d’homme détendu, c’est sa marque de fabrique. En 2019, en attendant les résultats du premier tour de la présidentielle, le candidat s’est offert une partie de ping-pong contre un journaliste. Amuser la galerie, l’histoire de sa vie.

Élu par défaut

Volodymyr Zelensky devient président de l’Ukraine le 21 avril 2019. Une élection remportée haut la main avec 73 % des voix. Mais cette victoire, il l’a doit surtout à sa notoriété médiatique et au rejet des personnalités politiques traditionnelles accusées de corruption, dont l’ancien président Petro Porochenko. Selon les analystes, les citoyens ukrainiens ont élu le candidat le moins pire.

Évasion fiscale

Un homme luttant contre la corruption peut-il être corrompu? Visiblement oui. En octobre 2021, Zelensky a été cité dans les Pandora Papers, cette fuite massive de documents révélant des faits de fraudes et d’évasions fiscales. Les révélations sont claires: le président et son entourage proche bénéficient d’un réseau de sociétés offshore. L’arroseur arrosé.

Sur le même sujet
Plus d'actualité