Boris Johnson: Moscou prépare "la plus grande guerre en Europe depuis 1945"

Le Premier ministre britannique Boris Johnson a décrit comment, selon ses «renseignements», la Russie pourrait attaquer l'Ukraine.

Boris Johnson à Munich
Boris Johnson lors de la conférence de Munich, le 19 février 2022 @BelgaImage

Le Premier ministre britannique Boris Johnson a affirmé dimanche dans une interview diffusée par la BBC que la Russie préparait "ce qui pourrait être la plus grande guerre en Europe depuis 1945". En parallèle, le président du Conseil européen Charles Michel a déclaré que les Occidentaux ne pouvaient continuer à tendre indéfiniment "un rameau d’olivier" alors que la Russie fait monter la tension le long de la frontière ukrainienne.

Un projet russe pour "encercler Kiev"?

"Tous les signes montrent que le projet a en quelque sorte déjà commencé", estime Boris Johnson. D’après "les renseignements que nous voyons", une invasion russe se ferait non seulement par l’est, mais également par le nord, en provenance du Bélarus pour "encercler Kiev", la capitale ukrainienne, "comme Joe Biden l’a expliqué à nombre d’entre nous".

Lors de la conférence sur la sécurité à Munich samedi, le Premier ministre britannique a appelé les Occidentaux à l’unité et souligné le "choc" pour le monde que représenterait une invasion. "Les gens doivent comprendre le coût en termes de vies humaines que cela pourrait entraîner, non seulement pour les Ukrainiens, mais aussi pour les Russes", a-t-il ajouté dimanche sur la BBC.

"Une toute petite lueur d’espoir"

"La grande question demeure: le Kremlin veut-il le dialogue?", s’est interrogé M. Michel lors de la Conférence sur la sécurité de Munich. "Nous ne pouvons pas éternellement offrir un rameau d’olivier alors que la Russie effectue des tests de missiles et continue d’amasser des troupes" à la frontière ukrainienne, a-t-il ajouté. Les déclarations du Kremlin "offraient, il y a quelques jours, une toute petite lueur d’espoir, mais ses actions prennent la forme d’un renforcement militaire continu avec de graves incidents dans le Donbass", dans l’est de l’Ukraine, où les heurts armés se sont multipliés ces derniers jours, a encore noté le responsable européen.

Dirigeants internationaux et diplomates de haut rang sont réunis à Munich, dans le sud de l’Allemagne, jusqu’à dimanche, pour discuter des questions de défense et de sécurité. Cette conférence annuelle intervient en pleines tensions entre Moscou et les Occidentaux.

Sur le même sujet
Plus d'actualité