Tempête Eunice: alerte rouge à Londres, trains annulés dans les Hauts-de-France

Les mesures prises pour se préparer à la tempête Eunice se renforcent dans plusieurs pays situés près de la Manche.

Vagues à Wimereux
Vagues annonciatrices de l’arrivée de la tempête Eunice, à Wimereux (Pas-de-Calais) le 17 février 2022 @BelgaImage

Le bureau météorologique britannique a lancé vendredi matin une alerte rouge pour la capitale britannique Londres et une partie de l’Angleterre à l’approche de la tempête Eunice. De l’autre côté de la Manche, la SNCF a déclaré annuler la circulation de plusieurs trains sur une grande partie des lignes ferroviaires des Hauts-de-France.

Cette alerte maximale au Royaume-Uni, déclenchée vers 05H00 HB, concerne la région londonienne de même que le sud-est et l’est de l’Angleterre. Le bureau météorologique met en garde de la sorte contre les effets de la tempête qui peuvent générer des débris volant mettant en danger la vie, occasionner des dégâts aux bâtiments ou encore arracher des toits ou lignes électriques. Des coupures d’électricité ne sont donc pas exclues outre-Manche. Le service estime en outre vu son ampleur la tempête pourrait provoquer la fermeture de routes, ponts et lignes ferroviaires, et perturber la circulation des transports en commun, ferry et liaisons aériennes. Enfin l’alerte rouge met en garde contre de larges vagues qui pourraient se fracasser sur les routes côtières et maisons en bord de mer.

Dans l’Hexagone, la SNCF la SNCF indique que dans toute la région des Hauts-de-France, "la circulation des trains est interrompue à partir de 12h sauf sur les lignes Paris↔Amiens, Paris↔Saint Quentin, Paris↔Laon et Paris↔Beauvais qui sont adaptées". Le trafic ferroviaire ne devrait reprendre que ce samedi.

Ce ne sont pas les premières mesures prises pour contrer l’arrivée de la tempête Eunice. Ce jeudi, d’autres avaient déjà été prévues, en Belgique et aux Pays-Bas notamment. En Belgique, l’IRM a émis une alerte jaune au vent pour la Wallonie et Bruxelles. Les provinces de Flandre occidentale, de Flandre orientale et d’Anvers ont quant à elles été placées en alerte orange. Les rafales pourraient atteindre 150 km/h sur le littoral. Un passage en code rouge pour cette région n’est d’ailleurs pas exclu par l’Institut royal météorologique. Dans les autres pays voisins, en France et aux Pays-Bas, des codes orange ont aussi été décrétés en prévision de cette tempête.

Sur le même sujet
Plus d'actualité