Covid: les mesures sanitaires allégées au Portugal, au Japon, en Israël…

Pass supprimé au Portugal et en Israël, moins de restrictions frontalières au Japon, etc. Voici les nouveaux assouplissements sanitaires dans le monde.

Masques à Lisbonne
Personnes masquées devant le monastère des Hiéronymites, à Belém (Lisbonne, Portugal), le 14 janvier 2022 @BelgaImage

Nouvelles mesures, nouveaux bilans et faits marquants: un point sur les dernières évolutions de la pandémie de Covid-19 dans le monde.

Fin du pass sanitaire en Israël

Le Premier ministre israélien Naftali Bennett a annoncé jeudi la "fin" du pass sanitaire, dont son pays avait été l’un des pionniers, affirmant que la vague de contamination liée au variant Omicron s’estompait désormais en Israël. "Nous mettons fin à l’utilisation du passeport vert (nom donné en Israël au pass sanitaire, NDLR), la vague Omicron a été jugulée, il y a désormais une forte baisse du nombre de malades graves et de contaminés", a déclaré M. Bennett.

Levée des restrictions au Portugal

Le Portugal va lever dans les prochains jours certaines mesures contre le Covid-19, en cessant notamment d’exiger un pass sanitaire pour accéder aux restaurants et aux hôtels, a annoncé jeudi le gouvernement.

Le Japon assouplit ses restrictions frontalières

Le Japon va alléger ses restrictions aux frontières pour permettre aux étudiants et aux travailleurs étrangers d’entrer dans le pays, mais les touristes resteront bannis pour l’heure, a annoncé jeudi le Premier ministre Fumio Kishida.

USA: Mickey démasqué pour les vaccinés

Les visiteurs des parcs Disneyland en Californie et Disney World en Floride ne sont plus tenus de porter un masque s’ils sont à jour de leur vaccination contre le Covid-19, selon les nouvelles règles entrées en vigueur jeudi. Le masque reste uniquement obligatoire en intérieur pour les personnes non vaccinées et pour tous les visiteurs, indépendamment du statut vaccinal, dans les lieux particulièrement exigus ou sensibles comme les navettes de transport ou les infirmeries.

Levée mi-mars sous conditions en France

La levée des mesures sanitaires mi-mars en France, concernant le port du masque et le pass vaccinal dépendra de "deux critères indispensables", le nombre d’hospitalisations et le taux d’incidence, a précisé jeudi le ministre de la Santé Olivier Véran.

La police se déploie à Ottawa

La police s’est déployée en masse jeudi dans les rues d’Ottawa, occupées depuis bientôt trois semaines par des manifestants anti-mesures sanitaires, une contestation qui n’a plus rien de "pacifique" selon le Premier ministre Justin Trudeau. La police a averti les manifestants qu’ils devaient partir "immédiatement". Quelque 400 camions sont toujours installés dans les rues du centre-ville d’Ottawa et plusieurs ont retiré les pneus de leurs véhicules pour les rendre plus difficiles à enlever.

Le gouvernement a par ailleurs annoncé l’approbation du vaccin de la firme américaine Novavax à partir de 18 ans. Contrairement aux vaccins à ARN messager de Pfizer-BioNTech et Moderna, il utilise une technologie plus classique, similaire à celle du vaccin contre la coqueluche. Depuis le début de la pandémie, plus de 35.000 personnes sont décédées de la maladie dans le pays.

G20: financer la lutte contre les pandémies

Le directeur général de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) Tedros Adhanom Ghebreyesus a exhorté jeudi les pays du G20 à verser en urgence les 16 milliards de dollars encore manquants pour financer son plan de lutte contre la pandémie de Covid-19, alors que s’ouvrait une réunion de deux jours des ministres des Finances et des gouverneurs des banques centrales en Indonésie. Au menu des discussions figure notamment la nécessité d’une meilleure préparation face à de futures pandémies et la création d’un fonds dans lequel l’OMS aurait un rôle central de coordination.

Plus de 5,8 millions de morts

La pandémie a fait officiellement plus de 5.848.104 morts dans le monde depuis fin décembre 2019, selon un bilan établi par l’AFP jeudi à 11H00 GMT. En valeur absolue, les États-Unis sont le pays ayant enregistré le plus de décès (931.419), devant le Brésil (641.902), l’Inde (510.413) et la Russie (343.173). Rapporté à la population, les pays où l’épidémie a fait le plus de ravages sont le Pérou, la Bulgarie, la Bosnie, la Hongrie et la Macédoine du Nord. L’OMS estime, en prenant en compte la surmortalité directement et indirectement liée au Covid-19, que le bilan de la pandémie pourrait être deux à trois fois plus élevé que celui officiellement établi.

Sur le même sujet
Plus d'actualité