Netflix: l’"arnaqueur de Tinder" disparaît d’Instagram et de Tinder

En plus d'Instagram, Shimon Hayut (alias Simon Leviev) a également disparu de plusieurs autres réseaux sociaux.

Application Tinder
Illustration de l’application de Tinder, le 6 octobre 2020 @BelgaImage

Le nouveau documentaire de Netflix a un succès incroyable. Au cours de la semaine écoulée, "L’arnaqueur de Tinder" est devenu le film le plus vu de la plateforme de streaming dans 46 pays (dont la Belgique et la France). Un succès qui a fini par avoir un impact sur le principal protagoniste, l’escroc Simon Leviev, Shimon Hayut de son vrai nom? De toute évidence, oui. Ces derniers jours, son compte Instagram a été supprimé puis recréé avant de disparaître à nouveau. Il perd ainsi une de ses armes principales pour arnaquer ses victimes, comme le montrait Netflix dans son docu-série. Entretemps, il avait juste eu l’opportunité de réagir à la polémique via sa story. Un revers de plus pour Shimon Hayut qui a été banni de bien d’autres réseaux sociaux.

Un dernier message puis disparu!

En résumé, "L’arnaqueur de Tinder" raconte l’histoire de Simon Leviev, un supposé millionnaire fils d’un magnat israélien des diamants. Jeune et séduisant, il escroque des conquêtes sentimentales rencontrées sur Tinder via une stratégie bien rodée, ce qui lui permet effectivement de vivre comme un jet-setteur. Ses victimes racontent dans le documentaire comment elles se sont faites avoir et comment elles comptent obtenir leur vengeance en le piégeant à leur tour avec l’aide des autorités. Attention pour ceux qui voudraient éviter les spoilers: ce retour de bâton finit par marcher… à moitié. Simon Leviev (ou plutôt Shimon Hayut selon sa vraie identité) est arrêté par la police à Athènes mais est relâché après seulement cinq mois de prison. Il a depuis repris sa vie de millionnaire, sans que l’on sache d’où vient son argent, alors que ses victimes croulent encore sous les dettes.

La semaine dernière, suite à la diffusion du docu-série de Netflix, ce "Simon Leviev" s’est exprimé via la story de son compte Instagram (@simon_leviev_official): "Je partagerai ma version de l’histoire dans les prochains jours lorsque j’aurai trouvé la meilleure et la plus respectueuse façon de la raconter, à la fois pour les personnes impliquées et moi-même. Jusqu’à ce moment-là, veuillez garder l’esprit et le cœur ouverts". Ce samedi 5 février, ce compte a été supprimé, alors qu’un tsunami de critiques plus ou moins polies se déversait sur lui. Il était passé en un rien de temps d’environ 100.000 à 250.000 abonnés. Mais selon l’intéressé, ce retrait était subi. Il assure avoir été hacké et avoir dû recréer un nouveau compte. Comme le note la RTBF, ce deuxième profil a depuis lui aussi disparu.

Cet énième rebondissement fait suite à un bannissement de "Simon Leviev" de plusieurs autres réseaux sociaux. C’est ce qu’a expliqué à TMZ un représentant de Match Group, propriétaire de plusieurs sites de rencontres (dont Tinder, Meetic, Match, etc.). D’après lui, les conditions de service de Tinder n’auraient pas été respectées et il n’est désormais plus possible pour Shimon Hayut de revenir sur ces applications.

Sur le même sujet
Plus d'actualité