Présidentielles: Christiane Taubira remporte la primaire populaire

Elle était la seule à soutenir cette primaire, ses principaux concurrents ont annoncé qu'ils poursuivraient leur campagne.

Christiane Taubira gagne la primaire populaire
Taubira après sa victoire. (@Belga)

Christiane Taubira a remporté sans surprise dimanche la Primaire populaire, une consultation citoyenne destinée à avoir une candidature unique à gauche pour la présidentielle mais dont la plupart des principaux candidats ont refusé de reconnaître la légitimité.

Dans ce " jugement majoritaire ", Christine Taubira a obtenu la mention " bien plus ", devançant l’écologiste Yannick Jadot (assez bien plus), l’insoumis Jean-Luc Mélenchon (assez bien moins), l’eurodéputé Pierre Larrouturou (passable plus) et la socialiste Anne Hidalgo (passable plus).

Quelque 392.000 personnes ont participé au vote, qui s’est déroulé par internet de jeudi à dimanche. Les électeurs devaient attribuer à chaque candidat une mention (très bien, bien, assez bien, passable, Insuffisant…).

Merci pour votre confiance ", a déclaré Mme Taubira, devant ses militants, dans son QG à Paris. " Nous voulons une gauche unie, nous voulons une gauche debout nous avons une belle route devant nous, je suis fière, je mesure le poids de cette confiance, nous n’avons pas le droit d’abandonner ", a-t-elle ajouté.

Favorite de cette primaire qu’elle était la seule à soutenir, l’ex-ministre de la Justice va désormais tenter de rassembler les autres candidats de gauche. " Je prendrai l’initiative d’appeler (formellement, NDLR) les autres candidats ", citant les leaders socialiste, écologiste, insoumis et communiste, a-t-elle affirmé lors d’une allocution après le résultat de cette initiative citoyenne inédite. " Je sais leurs réticences mais je sais aussi leur intelligence et leur sens de l’intérêt général. Cette union, nous la construisons ensemble ".

Une tâche difficile voire impossible puisque ses principaux concurrents ont tous assuré qu’ils poursuivraient leur campagne quel que soit le verdict.

Affaiblie et fragmentée, la gauche compte pour l’heure, avec le communiste Fabien Roussel, cinq candidats principaux à la présidentielle, mais aucun ne dépasse les 10% dans les sondages et n’apparaît en mesure de rivaliser avec le président sortant Emmanuel Macron ni avec les candidats de droite et d’extrême droite.

Christiane Taubira, ancienne députée de Guyane, région française d’outre-mer où elle est née il y a 69 ans, s’est illustrée pour l’électorat de gauche par son combat pour la loi reconnaissant la traite et l’esclavage comme un crime contre l’humanité et surtout pour avoir porté, en tant que ministre, la loi ouvrant le mariage et l’adoption aux couples homosexuels, adoptée en 2013.

Sur le même sujet
Plus d'actualité