L’homme le plus âgé du monde est décédé

Le doyen de l'humanité, mort ce mardi, avait acquis son titre en août dernier. Il aurait eu son anniversaire d'ici trois semaines.

Doyen de l'humanité, Saturnino de la Fuente
Saturnino de la Fuente avec son certificat du Guinness World Record @Capture d’écran Twitter

Saturnino de la Fuente, l’homme le plus âgé du monde, est décédé mardi à l’âge de 112 ans. Il est mort dans la ville espagnole de León, à environ 300 kilomètres au nord-ouest de Madrid, au domicile d’une de ses filles. Ceci est rapporté par l’agence de presse Europa Press et d’autres médias basés sur les membres de la famille.

"Une vie tranquille et en ne faisant de mal à personne"

L’Espagnol, né à Puente Castro (province de León) le 11 février 1909, ne mesurait que 1,50 mètre et était entré dans le Livre Guinness des records le 10 septembre de l’année dernière. Il a succédé au Portoricain Emilio Flores, décédé en août dernier à l’âge de 112 ans également, en tant qu’homme le plus âgé du monde. De la Fuente aurait eu 113 ans dans trois semaines, le 12 février. Son secret pour vivre aussi longtemps: "une vie tranquille et en ne faisant de mal à personne", a-t-il déclaré comme le fait savoir le site web du Guinness World Record.

De la Fuente, ancien cordonnier, était en relativement bonne santé physique et mentale jusqu’à la fin de sa vie. Il n’avait pas été appelé au combat en 1936 durant la guerre civile espagnole et avait pu monter une prospère entreprise de chaussures. Fin 2020, il a été le premier habitant de la province de León à être vacciné contre le Covid-19. Il a eu sept enfants, 14 petits-enfants et 22 arrière-petits-enfants.

Sur le même sujet
Plus d'actualité