Un " Tinder " pour choisir le prochain président français

Elyze, une application inspirée du fonctionnement de Tinder, fait matcher les utilisateurs avec un candidat à la présidentielle française. De quoi rendre la politique un peu plus sexy.

Application Elyze pour découvrir son candidat à l'élection présidentielle française 2022
© Capture d’écran App Store

J-87 avant le premier tour de la présidentielle française. Emmanuel Macron ne s’est pas encore officiellement porté candidat à sa propre réélection. La gauche est à l’agonie malgré l’engouement autour de Christiane Taubira. La droite se déchire entre Valérie Pécresse, Marine Le Pen et Éric Zemmour. Et comme souvent, la campagne est nourrie par les polémiques, les phrases assassines et les sondages.

A travers leur application, Grégoire Cazcarra et François Mari ont l’ambition de mettre en sourdine les candidats et de donner la parole à leur programme. La politique à portée de main. Littéralement.

L’absentéisme, chantier principal

Les habitués de Tinder se retrouveront en terrain quasiment conquis. Le système est le même: on swipe vers la droite ou la gauche. Sauf qu’ici, on marque son accord ou son désaccord avec les propositions des candidats à l’élection présidentielle. A la fin de l’expérience, le futur électeur accède à un classement détaillé des candidats qui correspondent le mieux à ses aspirations. Il est également possible d’approfondir ses connaissances en explorant les propositions par thématique et en découvrant plus d’informations sur les candidats.

L’objectif des deux pères de l’application, lancée le 2 janvier, est utopique: réconcilier la jeune génération avec la politique. Tout un programme. « Elyze, c’est une réponse technologique à un problème sociétal, politique qu’on observe depuis plusieurs années, qui augmente élection après élection. Celui de l’abstention endémique qui touche en premier lieu les jeunes », explique Grégoire Cazcarra au média Le Crayon. Selon le dernier baromètre Jeunesse de l’Institut français d’opinion publique, 59 % des 18-30 ans envisagent de ne pas se rendre aux urnes cette année.

Les créateurs promettent une plateforme neutre, indépendante et non partisane. « Le but n’est pas de vous dire pour qui voter. C’est de vous aider à découvrir les programmes, les projets de tous les candidats. »

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Fast Infos (@fastinfos)

Une initiative citoyenne au succès colossal

Après seulement 11 jours d’existence, Elyze comptabilise déjà 500.000 utilisateurs. Dans le classement des applications gratuites en France, l’application est numéro un après avoir progressivement détrôné TousAntiCovid (l’équivalent de notre Covid Safe Ticket), Youtube, TikTok et WhatsApp. Les créateurs visent désormais le million de téléchargements. Ils misent sur un concept qui peut devenir viral. Une sorte d’épidémie vertueuse. « On est convaincu qu’avec un outil gratuit, ludique, accessible à tous on peut faire la différence », explique le duo. Réponse en avril.

Sur le même sujet
Plus d'actualité