De nouvelles restrictions entrent en vigueur en Italie

Le pass sanitaire est désormais demandé en de nombreux endroits dans la péninsule italienne, sans possibilité d'utiliser un test négatif pour l'obtenir.

La galerie Vittorio Emanuele II à Milan
La galerie commerçante Vittorio Emanuele II à Milan, le 3 janvier 2022 @BelgaImage

De nouvelles restrictions entrent en vigueur lundi en Italie, pour lutter contre la propagation du Covid-19 dans la botte.

Les non-vaccinés face à de nombreuses restrictions

Les clients devront prouver qu’ils ont été vaccinés ou guéris de la maladie pour se rendre dans des hôtels, des centres de congrès ou des restaurants, de même que pour utiliser les remontes-pentes dans les domaines skiables ou emprunter des modes de transport sur longue distance. Les touristes européens peuvent utiliser les codes QR de leur certification de vaccination pour circuler dans le pays.

Le conseil des ministres sous le Premier ministre Mario Draghi a approuvé ces règles en fin d’année. La décision resserre les mesures applicables au quotidien, en particulier pour les personnes non-vaccinées, car un test négatif au coronavirus n’est plus suffisant pour accéder à bien des endroits.

L’Italie a connu une remontée des cas de Covid-19 récemment. Le dernier taux d’incidence sur sept jours a atteint le record de 1.669 nouvelles infections par 100.000 habitants à l’échelle du pays. Tout comme en Belgique, l’école reprend lundi dans la plupart des 20 régions italiennes après les vacances d’hiver, et les experts craignent que les classes passent à nouveau en distanciel en raison du nombre d’infections élevés parmi les enfants.  Le transport ferroviaire pourrait aussi être perturbé à cause de la pénurie de personnel, alors que bien des employés sont contaminés.

Sur le même sujet
Plus d'actualité