L’affaire Epstein en sept épisodes

Cet énorme scandale sexuel porte le nom de son principal auteur, Jeffrey Epstein. Dernier épisode en date: la condamnation de sa complice de toujours. Mais la série n’est peut-être pas terminée.

Epstein et Maxwell
© BelgaImage

Ghislaine Maxwell condamnée

Ghislaine Maxwell, 60 ans, considérée comme la “principale petite amie” de Jeffrey Epstein, a été reconnue coupable, à l’unanimité du jury, d’avoir “facilité et pris part à l’agression sexuelle d’enfants” devant un tribunal de Manhattan. Elle recrutait les futures victimes de Jeffrey Epstein. Elle risque jusqu’à 65 ans de prison. La date de la sentence n’a pas encore été ­communiquée.

Suicide de Jeffrey Epstein

Le dernier moment fort de cette affaire criminelle avait été l’annonce, le 10 août 2019, de la mort du principal accusé, retrouvé pendu, à 66 ans, dans sa cellule. Le suicide de l’ex-homme d’affaires avait déclenché un scandale, sa mort permettant de facto à de ­nombreuses personnalités d’échapper à des poursuites.

Wall Street 1980

Jeffrey Epstein, prof de maths devenu trader, a accumulé une fortune en réussissant à échapper à de fortes suspicions d’escroquerie. Il mène une vie mondaine flamboyante, rejoint, au début 90, par la Londonienne Ghislaine Maxwell, fille de l’ex-magnat de la presse britannique Robert Maxwell.

Epstein et Maxwell

© BelgaImage

Premières accusations

En 1996, l’artiste Maria Farmer alerte les autorités au sujet d’une agression sexuelle qu’elle aurait subie. Moins d’un an après cette plainte, un mannequin signale à la police de Los Angeles que ­Jeffrey Epstein se serait fait passer pour un recruteur de la marque de lingerie Victoria’s Secret avant de l’agresser sexuellement.

Prison dorée

Accusé d’avoir mis sur pied un système de trafic de mineures, Epstein encourt en 2008 la prison à perpétuité. Il conclut cependant un accord secret avec le procureur et négocie une peine de prison de dix-huit mois assortie de l’autorisation de sortir de prison six jours par semaine.

Flots de cash

Le couple Epstein/Maxwell organise des fêtes et des réceptions mêlant de nombreuses personnalités: Bill Clinton, Donald Trump, le Premier ministre israélien Ehud Barak, le prince Andrew d’York de la famille royale britannique, Woody Allen, Kevin Spacey, Jack Lang seront reçus dans leurs appartements parisien ou new-yorkais, leur ranch ou leur île privée.

Parfum de chantage

En 2015, une Américaine avait affirmé qu’elle avait été utilisée par Epstein comme “esclave sexuelle” à son service et celui de ses amis, dont le prince Andrew. Certaines des “chambres d’amis” d’Epstein étaient équipées de caméras cachées. Leurs images pourraient relancer l’affaire…

Sur le même sujet
Plus d'actualité