Rio de Janeiro, Moscou, Paris… les images du passage à 2022 dans le monde

Événements encadrés ou annulés, restrictions sanitaires…. Pour la seconde fois, le monde aborde l’an neuf à l’ombre du Covid-19. Retour en images.

2022 Nouvel An images Paris Sydney Moscou Rio
Le traditionnel feu d’artifice de Sydney, le 31 décembre 2021/ @BELGAIMAGE

Ce sont les Kiribati, en plein Pacifique qui ont ouvert le bal, puisque le Nouvel An y était déjà célébré vendredi, à 11 heures du matin (heure belge). À Sydney, ville qui se targe habituellement d’être la « capitale mondiale du Nouvel an », la foule était beaucoup moins nombreuse cette année, pour assister au traditionnel feu d’artifice.

De Mexico à San Francisco ou Séoul, de nombreuses festivités étaient soit extrêmement encadrées, soit tout simplement annulées.

C’était le cas à Paris, où le traditionnel feu d’artifice de la Saint-Sylvestre n’a pas eu lieu. Ça n’a pas empêché des milliers de touristes et badauds (mais moins nombreux qu’avant le Covid) de déambuler le long des Champs-Elysées.

@BELGAIMAGE

 

À Madrid, quelque 7.000 personnes ont perpétué la tradition d’avaler douze grains de raisin au son des douze coups de minuit, sur la Puerta del Sol.

@BELGAIMAGE

À Moscou, des milliers de personnes ont fêté la nouvelle année, rassemblées à proximité de la Place Rouge. De nombreux feux d’artifice ont été tirés des quatre coins de la plus grande ville d’Europe. Et le théâtre Bolchoï a présenté le ballet « Casse-Noisette ». La Russie n’avait pas imposé de restrictions majeures pour les célébrations.

@BELGAIMAGE

@BELGAIMAGE

En Inde, le passage à la nouvelle année était célébré avec les traditionnels cerfs-volants de Amritsar.

@BELGAIMAGE

Au Brésil, Rio de Janeiro avait prévu des célébrations plus modestes que d’habitude sur la célèbre plage de Copacabana. Cette année, les concerts étaient annulés et l’accès au quartier restreint.

@BELGAIMAGE

À Times Square, les New-Yorkais étaient tout de même réunis, malgré des événements réduits, pour le lâcher de confettis qui marque l’entrée dans la nouvelle année. Juste après minuit, les fêtards ont été témoins de la passation de pouvoirs entre le maire sortant, Bill de Blasio, et Eric Adams, un ancien policier afro-américain élu le 2 novembre.

@BELGAIMAGE

A noter que ce sont les Tahitiens et les Hawaïens qui seront parmi les derniers à accueillir 2022 (ce samedi matin, à 11 heures en Belgique).

Sur le même sujet
Plus d'actualité