Covid: records de cas dans plusieurs pays européens

Tous les grands pays d’Europe de l’Ouest sont concernés par cette vague inédite de contaminations qui incite à de nouvelles mesures sanitaires.

Personnel soignant à Mâcon
Personnel soignant à l’hôpital de Mâcon, en France, le 6 décembre 2021 @BelgaImage

Si en Belgique, les chiffres épidémiques sont en chute libre, il n’en est pas de même ailleurs. Dans d’autres pays européens, il n’y a jamais eu autant d’infections au Covid-19. Pour l’instant, le nombre de décès augmente lui aussi mais reste largement plus faible que lors des vagues précédentes de coronavirus. Un constat rassurant mais qui ne suffit pas à apaiser les craintes, tant l’ampleur des contaminations fait peser le risque d’un dérapage.

L’Italie serre la vis

En Italie, les autorités ont fait savoir ce jeudi que 44.600 nouvelles infections corona ont été enregistrées en 24 heures, un record depuis le début de la pandémie. L’Italie a été particulièrement touchée lors des deux premières vagues, mais le chiffre d’hier est un nouveau record pour le pays. Le précédent record date du 20 novembre de l’année dernière, alors qu’il y avait un peu moins de 41.000 infections.

Jeudi soir, le gouvernement italien a resserré ses mesures dans la lutte contre le coronavirus, a annoncé le ministre de la Santé Roberto Speranza. Le masque est désormais obligatoire à l’extérieur, et à partir du 1er février, le pass sanitaire ne sera valable que six mois au lieu de neuf. De plus, un masque FFP2 est obligatoire dans les transports en commun, dans les cinémas, théâtres et stades de football. Le pays passe au système 2G pour les musées: seules les personnes vaccinées ou guéries peuvent encore entrer. Aux frontières, et surtout dans les aéroports, il y aura des contrôles supplémentaires. Toute personne arrivant en Italie en provenance d’un autre pays de l’UE devra subir un test négatif.

Le ministère de la Santé souligne qu’un nombre énorme de tests sont effectués à l’approche des vacances. Jeudi, ils étaient 900.000. Selon le service gouvernemental compétent, 28% des infections peuvent être attribuées au variant Omicron, mais cela indique que le chiffre augmente rapidement. Il y a également eu 170 décès dus au virus.

Du Royaume-Uni à la France en passant par l’Espagne

Au Royaume-Uni, 119.789 nouvelles infections ont été enregistrées en 24 heures. C’est un nouveau record, le neuvième depuis le 15 décembre. L’augmentation est principalement due au variant Omicron, qui se répand rapidement. Mercredi, le cap des 100.000 infections a été franchi pour la première fois. Jeudi, ce chiffre est supérieur de près de 20.000 infections. C’est une augmentation de plus de 50% en une semaine. En outre, 147 nouveaux décès ont également été enregistrés. Il y a maintenant 8.216 patients hospitalisés, selon les chiffres officiels.

Outre-Quiévrain, le record, qui datait de novembre 2020, a été battu. On compte désormais près de 92.000 cas, contre environ 86.500 lors du pic de la deuxième vague. Le gouvernement français s’attend à ce que le cas des 100.000 soit dépassé dans les prochains jours, surtout que le variant Omicron a encore une belle marge de progression devant lui. Mardi dernier, sa prévalence en France était de 20%. Dans ce contexte, les autorités prévoient de transformer le pass sanitaire en pass vaccinal.

L’Espagne est elle aussi aux prises avec une augmentation explosive des infections au Covid-19. Cette semaine, le nombre record de près de 50.000 a été atteint en une journée. Le variant Omicron est déjà responsable de 80% de tous les nouveaux cas dans la capitale espagnole Madrid, rapportent les médias. Par crainte de la progression d’Omicron, les Espagnols sont obligés de porter des masques faciaux à l’extérieur. La région de Catalogne, qui comprend Barcelone, a déjà annoncé des mesures supplémentaires qui prendront effet vendredi. Les discothèques et les cafés doivent fermer, il y aura un couvre-feu de 1h du matin à 6h du matin et l’occupation maximale des restaurants est considérablement réduite. Les gens sont autorisés à recevoir moins d’invités à la maison. Les règles s’appliquent pendant quinze jours.

Sur le même sujet
Plus d'actualité