Joe Biden déplore "l’une des pires séries de tornades" de l’histoire des USA

Le bilan fait état de 83 morts et il est très probable qu'il s'alourdisse encore. L'État du Kentucky est particulièrement touché.

Dégâts d'une tornade à Mayfield, Kentucky
Dégâts à Mayfield, dans l’extrême ouest du Kentucky, pratiquement rasée de la carte par une tornade le 11 décembre 2021 @BelgaImage

Le président américain Joe Biden a déploré samedi «l’une des séries de tornades les pires» de l’histoire des États-Unis après les ravages constatés dans cinq États du pays.

Le résultat du changement climatique?

«C’est une tragédie», a-t-il déclaré, «et nous ne savons toujours pas combien de vies ont été perdues ni l’étendue complète des dégâts», alors qu’au moins 83 décès, dont plus de 70 dans le seul État du Kentucky, ont déjà été recensés. Les agences fédérales de réponses aux catastrophes ont déjà commencé à être déployées sur place, a affirmé Joe Biden, qui a promis que «l’État fédéral ferait tout ce qu’il peut pour aider».

Une déclaration d’état d’urgence a déjà été proclamée au Kentucky, a-t-il également précisé, et d’autres pourraient suivre si les gouverneurs des États touchés par la catastrophe en faisaient la demande. Joe Biden a affirmé prévoir se rendre sur place dans le Kentucky, mais a souligné ne pas vouloir «faire obstacle» aux opérations de secours. Le président américain a également souligné que les phénomènes météorologiques étaient «plus intenses» avec le réchauffement climatique, sans établir toutefois de lien de causalité directe entre le dérèglement climatique et la catastrophe qui a endeuillé vendredi soir le pays. M. Biden a précisé qu’il allait demander l’avis de l’Agence américaine de protection de l’environnement sur la question.

Sur le même sujet
Plus d'actualité