Cinq femmes qui font l’actu

Certaines s’imposent. D’autres ont plus de mal à briller. Voire à exister.

Valérie Pécresse
© BelgaImage

Valérie Pécresse

Elle représentera Les Républicains à la présidentielle en avril prochain. Mauvaise nouvelle pour Emmanuel Macron, qui pourrait retrouver face à lui un adversaire qui soit une femme et une alternative plus crédible que l’extrême droite.

Valérie Pécresse

© BelgaImage

Annalena Baerbock

À 40 ans, l’écologiste devient la ministre des Affaires étrangères du premier gouvernement allemand de l’histoire respectant la parité. Les ministères de l’Intérieur, la Défense, l’Environnement et l’Éducation auront aussi une femme à leur tête.

Annalena Baerbock

© BelgaImage

Angèle

C’est la 31e artiste la plus écoutée au monde et un raz-de-marée en Belgique: sur Spotify, elle occupe cinq des dix pre­mières places et neuf des vingt premières. En France, c’est un peu plus compliqué. La faute à Ninho et ­Orelsan

Angèle

© BelgaImage

Kamala Harris

Dans les sondages, la vice-présidente suit la chute de Joe Biden. Mais c’est plus son incapacité à exister à Washington qui inquiète. On la voyait porter une nouvelle voix pour ­l’Amérique en 2024. Elle ne parle jusqu’à ­présent que la langue de bois.

Kamala Harris

© BelgaImage

Aung San Suu Kyi

Renversée en février, la présidente birmane a été condamnée à quatre ans de prison pour incitation aux troubles publics et violation des règles sanitaires. La junte militaire avance d’autres charges pour obtenir son incarcération à vie.

Aung San Suu Kyi

© BelgaImage

Sur le même sujet
Plus d'actualité