L’ancien chancelier autrichien Sebastian Kurz se retire de la politique

Empêtré dans un scandale de corruption, l'ancien chancelier autrichien a décidé de se retirer complètement de la vie politique.

Sebastian Kurz avait démissionné de son poste de chancelier en octobre dernier.
© Belga Image

L’ex-chancelier autrichien Sebastian Kurz coupe définitivement les ponts avec la politique, rapportent jeudi le quotidien allemand Bild et plusieurs médias autrichiens. Soupçonné d’être impliqué dans une affaire de corruption, il avait démissionné de ce poste en octobre, mais était resté le chef du Parti populaire autrichien (ÖVP).

Selon le journal autrichien Krone, son retrait de la vie politique serait lié à la naissance de son fils.

Sebastian Kurz, 35 ans, est accusé d’avoir utilisé de l’argent public pour manipuler les sondages à son avantage. Lui permettant de devenir chef du Parti populaire autrichien, et donc chancelier.

C’est un autre membre de l’ÖVP, Alexander Schallenberg, qui avait repris son poste à la tête de l’Autriche.

Il y a quinze jours, le parlement autrichien a décidé de lever l’immunité de M. Kurz, lui permettant ainsi d’être poursuivi. Il avait précédemment indiqué qu’il souhaitait lui-même lever son immunité afin que son innocence puisse être prouvée.

Sur le même sujet
Plus d'actualité