En Europe et ailleurs, le ras-le-bol des mesures sanitaires

Vaccination obligatoire, confinement, pass sanitaire... Après plus d'un an et demi de crise sanitaire, les citoyens saturent des règles prises par leur gouvernement pour y faire face.

manifestation contre les mesures covid-19
La manifestation bruxelloise a dégénéré dimanche 21 novembre. © BelgaImage

Bruxelles

Durant les premières vagues, il y a eu les boums du bois de la Cambre, mais rien de compa­rable avec cette marche contre les mesures sanitaires qui, dimanche 21, a rassemblé 35.000 personnes et a dérapé.

Rotterdam

Vendredi 19, sursaut de mauvaise humeur des habitants de la ville qui ont pris la rue pour exprimer leur désaccord avec les nouvelles mesures sanitaires décrétées par le gouvernement dont le reconfinement partiel. La manif a viré à l’émeute…

Amsterdam

Après les incidents de ­Rotterdam, d’autres villes hollandaises – comme Breda – ont fait entendre leur ­mécon­tentement. Un ­rassemblement a été annulé samedi à ­Amsterdam, même si plusieurs centaines de personnes s’y sont rendues…

Vienne

Alors que l’Autriche décrète une nouvelle période de confinement, plusieurs milliers de marcheurs sont descendus dans la rue pour laisser entendre leur colère face à ce lockdown et à l’obligation de vaccination de la population à partir du 1er février.

La Guadeloupe

Les mouvements de grogne ­contre le pass sanitaire et la ­vaccination du personnel soignant ont dégénéré, d’où l’instauration du couvre-feu. Ailleurs dans le monde, à Melbourne, par exemple, d’autres manifestants ont pris la rue d’assaut…

Sur le même sujet
Plus d'actualité