La Russie et les États-Unis veulent s’allier pour explorer Vénus

Une mission coûteuse et technique. Alors rien de mieux qu'une alliance entre la Russie et les États-Unis pour s'y attaquer.

Planète Vénus
© Belga Image

La Russie veut explorer Vénus avec les États-Unis. « Nous nous sommes mis d’accord avec les Américains sur une mission commune » vers cette planète, a déclaré Dmitri Rogozine, le patron de l’agence spatiale russe Roskosmos, dans un entretien avec le journaliste Vladimir Slovyov sur YouTube dans la nuit de samedi à dimanche.

Ensemble, il est plus facile de s’attaquer à cette tâche d’un point de vue économique et technique, a-t-il relevé. « De tels problèmes sont plus faciles à résoudre ensemble, en utilisant les talents de nos scientifiques », a appuyé M. Rogozin. Un tel projet intéresse également les États-Unis, selon lui. Il n’a cependant pas mentionné de calendrier.

La planète voisine Vénus est aussi grande que la Terre, mais elle est enveloppée d’une épaisse couverture nuageuse. En raison d’un fort effet de serre, les températures à la surface y montent jusqu’à plusieurs centaines de degrés Celsius.

La Russie avait déjà annoncé une mission vers Vénus l’année dernière. À l’époque, elle avait déclaré qu’une sonde pourrait partir entre 2027 et 2029. Plus récemment, les Émirats arabes unis ont déclaré vouloir explorer la planète.

Sur le même sujet
Plus d'actualité