Vague de vaccination en Autriche, où les non-vaccinés sont confinés

Il n'y a plus eu autant de doses injectées depuis quatre mois. De longues files d'attente se sont parfois formées dans les centres de vaccination.

Vague de vaccination en Autriche, où les non-vaccinés sont confinés
Une jeune fille à Vienne, en Autriche, où les enfants de 5-11 ans peuvent désormais être vaccinés contre le Covid-19, le 15 novembre 2021 @BelgaImage

Depuis ce lundi 15 novembre, les non-vaccinés sont confinés en Autriche, a édicté le gouvernement du chancelier Alexander Schallenberg. En conséquence, certains centres de vaccination ont littéralement été pris d’assaut, avec des niveaux d’affluence plus vus depuis juillet dernier, comme le fait savoir l’agence de presse APA. En parallèle, dans la capitale, Vienne, les parents ont massivement amené leurs jeunes enfants à se faire vacciner contre le Covid-19. La campagne de vaccination des enfants à partir de 5 ans a démarré aujourd’hui et environ 10.000 rendez-vous ont déjà été pris, rapportent les autorités locales.

Jusqu’à deux heures d’attente pour le vaccin

Selon les chiffres officiels, 462.534 doses ont été injectées la semaine dernière en Autriche, lorsque le gouvernement menaçait de confiner les non-vaccinés. Il s’agit en majorité de troisièmes piqûres (272.371) mais il y a eu également un rebond des primo-vaccinations, soit 128.813 personnes concernées. Cela représente un pic depuis quatre mois, même si le record de mai dernier était encore bien plus élevé (333.324).

Vienne opère également une première européenne avec la campagne de vaccination pour la tranche d’âge entre 5 et 11 ans. L’Agence européenne des médicaments EMA, l’organisme de surveillance des vaccins de l’UE, n’a pas encore approuvé les vaccins anti-Covid pour ce groupe d’âge, mais le maire de Vienne, Michael Ludwig, estime que la situation sanitaire «grave» requiert une approche déterminée.

Les parents doivent être patients. Dans un premier temps, environ 200 enfants par jour pourront être vaccinés. Ce nombre est relativement faible, et selon les médias autrichiens, cela est dû au fait que les enfants et leurs parents reçoivent de longues explications sur cette démarche. Un site de vaccination spécifique a été mis en place dans le plus grand centre de vaccination du pays, l’Austria Center à Vienne, où il fallait parfois attendre deux heures pour recevoir sa dose de vaccin.

L’Autriche, mauvais élève de la vaccination en Europe de l’Ouest

L’Autriche a connu une augmentation rapide du nombre d’infections au Covid-19 ces dernières semaines. Le pays a également été le premier État membre de l’UE à introduire un lockdown pour les personnes non-vaccinées. Depuis lundi, ils ont besoin d’un motif valable pour sortir de chez eux, faute de quoi ils risquent une amende.

Les critiques pensent qu’il est difficile d’appliquer ce type de confinement, qui s’applique à environ deux millions de personnes. Par exemple, les citoyens non-vaccinés sont autorisés à se rendre au travail et au supermarché. Il peut s’avérer difficile pour les autorités de déterminer si les gens auraient dû rester à l’intérieur ou pas. Le taux de vaccination en Autriche, avec une population de neuf millions d’habitants, est d’environ 65%. Le chancelier Alexander Schallenberg a qualifié ce chiffre de scandaleusement bas.

Sur le même sujet
Plus d'actualité