Covid: situation "très inquiétante" dans dix États de l’UE, dont la Belgique

La Belgique cumule les signaux négatifs, à l'instar de plus en plus de pays européens. Seuls quatre États de l'UE suscitent une préoccupation «faible».

Covid: situation «très inquiétante» dans dix États de l’UE, dont la Belgique
Une infirmière dans un hôpital de Maastricht le 10 novembre 2021 @BelgaImage

La nouvelle vague d’infections à coronavirus frappe toute l’Europe. Le Centre européen de prévention et de contrôle des maladies (ECDC) a qualifié vendredi la situation en Belgique et dans neuf autres États membres de «très préoccupante». Dans dix autres États membres, la situation est considérée comme «préoccupante».

Quatre niveaux d’alerte

«La situation épidémiologique dans l’UE est actuellement caractérisée par une augmentation rapide et forte du nombre de cas et un taux de mortalité faible mais en augmentation lente», indique la nouvelle évaluation de l’ECDC. L’agence s’attend à ce que les infections, le nombre d’hospitalisations et de décès augmentent au cours des deux prochaines semaines.

En Belgique, aux Pays-Bas, en Pologne, en Bulgarie, en Croatie, en République tchèque, en Estonie, en Grèce, en Hongrie et en Slovénie, la situation est qualifiée de «très préoccupante». La situation en Allemagne, Autriche, Danemark, Finlande, Irlande, Lettonie, Lituanie, Luxembourg, Roumanie et Slovaquie est «préoccupante». Pour trois pays (Chypre, France et Portugal), l’inquiétude est qualifiée de «modérée» et pour les quatre derniers (Italie, Malte, Espagne et Suède), celle est est «faible».

Pour déterminer ces catégories, l’ECDC se base sur un certain nombre de valeurs absolues (nombre de cas, d’hospitalisations et de décès), mais aussi sur leur évolution récente. Selon les dernières projections, le nombre d’infections et de décès augmenterait d’environ 50 % au cours des deux prochaines semaines, atteignant un taux hebdomadaire de 300 nouveaux cas et de 2,7 décès pour 100.000 habitants.

Sur le même sujet
Plus d'actualité