La carte des voyages s’assombrit

Seules l'Europe du Sud-Ouest et une partie de la Scandinavie échappent encore au rouge, sauf exceptions.

La carte des voyages s’assombrit
Voyageurs à l’aéroport de Berlin-Schönefeld, le 15 octobre 2021 @BelgaImage

Sans surprise, la carte épidémiologique du Centre européen de prévention et de contrôle des maladies (ECDC) est beaucoup plus sombre ce jeudi qu’il y a une semaine. De nombreux pays se colorent en orange et en rouge. En Belgique, Bruxelles et la Wallonie passent du rouge au rouge foncé, la Flandre reste rouge. 

Presque plus de vert 

L’ECDC publie chaque jeudi une carte européenne codée par couleur, basée sur le nombre d’infections et le pourcentage de tests positifs au cours des quatorze derniers jours. Dans la version de cette semaine, il n’y a pratiquement pas de vert. Seules certaines parties de l’Italie et de l’Espagne sont encore vertes, le reste de la carte européenne est orange, rouge ou rouge foncé. La France et la Suède, entre autres, ont perdu leur statut vert et passent désormais à l’orange. La Pologne et la Norvège passent même directement du vert au rouge. 

En Belgique, le code couleur pour la Flandre ne change pas, il reste au rouge. Pour la Wallonie et Bruxelles elle passe du rougeau rouge foncé. Pour rappel, les codes couleurs sont une indication pour les États membres de l’UE d’imposer des conditions aux voyageurs, comme des quarantaines obligatoires ou la présentation de tests négatifs. Il existe des recommandations de l’UE, mais les États membres décident finalement eux-mêmes des conditions qu’ils imposent ou non aux personnes revenant des zones vertes, oranges ou rouges. Les couleurs sont également prises en compte lors de l’admission des voyageurs dans leur propre pays. En Belgique, une couleur rouge dans un pays de l’UE signifie que les personnes non vaccinées à partir de douze ans et qui n’ont pas de certificat de récupération doivent être testées si elles voyagent de cette zone vers la Belgique. 

Sur le même sujet
Plus d'actualité