La consommation et la culture de cannabis bientôt légales au Luxembourg

C'est la solution adoptée par le Gouvernement pour mieux encadrer cette drogue, sa consommation et sa circulation dans le pays.

Un plant de cannabis, désormais légal au Luxembourg
Il sera bientôt légal de faire pousser 4 plants de cannabis chez soi au Luxembourg. (@Belga Image)

Il sera bientôt possible pour les Luxembourgeois de cultiver du cannabis. Ce vendredi 22 octobre, le Gouvernement a annoncé d’importants changements concernant la légalité de cette drogue.

Puisque l’interdiction n’a pas à aider à faire diminuer la circulation dans le pays, le Grand-Duché a choisi la méthode inverse : il sera désormais possible de consommer et de faire pousser du cannabis, mais dans un cadre bien défini. C’est d’ailleurs le tout premier pays d’Europe à faire ce choix.

L’idée du Gouvernement est de lâcher légèrement la bride afin que les consommateurs puissent en consommer chez eux légalement, avec l’objectif de les éloigner des dealers et autres marchés de revente illégaux.

Plus concrètement, les personnes de plus de 18 ans seront autorisées à faire pousser jusqu’à 4 plants par foyer, et uniquement pour un usage personnel.

Il sera également autorisé d’acheter et vendre des graines, sans limite, ni en quantité, ni en taux de THC, la principale substance psychoactive de la plante. Les graines pourront même être importées ou achetées en ligne. Ce qui devrait plaire à Amazon, qui campagne pour la légalisation du cannabis.

Concernant la culture, celle-ci sera aussi réglementée. Les 4 plants devront se trouver au domicile de son propriétaire, mais cela peut être à l’extérieur, sur un balcon ou dans le jardin par exemple.

Par contre, l’usage du cannabis, lui, devra rester privé. Il sera toujours interdit d’en consommer ou d’en transporter en public, qu’il s’agisse de la plante ou de produits transformés. Et seules les graines pourront être vendues ou échangées, pas le cannabis, dont la distribution ou le commerce restent prohibés.

Par souci de cohérence, ces règles vont tout de même être assouplies. Consommer ou transporter 3 grammes de cannabis ou moins en public ne sera plus un crime, mais restera tout de même un délit.

Le Grand-Duché devrait également lancer son propre système de production et de distribution. Une façon de s’assurer de la qualité du produit mais aussi de faire des bénéfices. Ceux-ci seront investis dans la prévention, l’éducation et les soins de santé.

Il n’y a encore que très peu de pays dans le monde qui ont fait le choix de la légalisation encadrée : le Canada, l’Uruguay, quelques états américains, mais pas les Pays-Bas. Contrairement à la croyance populaire, la consommation et la possession de cannabis y sont illégales, elles sont juste tolérées jusqu’à une certaine limite. Une proposition de loi avait été présentée en France à ce sujet il y a quelques mois.

Sur le même sujet
Plus d'actualité