Le tueur présumé du député britannique est le fils d’un ex-conseiller du Premier ministre somalien

L’enquête donne aussi de premières précisions sur les motivations de l’assaillant.

Le tueur présumé du député britannique est le fils d’un ex-conseiller du Premier ministre somalien
La police scientifique britannique le 15 octobre 2021 devant l’église où David Amess a été tué @BelgaImage

Ali Harbi Ali, le tueur présumé du député britannique David Amess, est le fils de Harbi Ali Kullane, un ancien conseiller du Premier ministre somalien, a indiqué ce dernier au Sunday Times, dimanche, confirmant que son fils avait été placé en détention.

Un assaillant isolé

«Je me sens traumatisé. Jamais je n’aurais pensé qu’une telle chose arriverait», a réagi Harbi Ali Kullane, précisant avoir reçu la visite de la police Scotland Yard et avoir été en contact avec une unité policière antiterroriste après la mort du député conservateur.

Le parlementaire de 69 ans, membre du parti conservateur de Boris Johnson et ardent défenseur du Brexit, a été poignardé à plusieurs reprises vendredi peu après midi. L’attaque s’est déroulée dans l’église méthodiste dans laquelle il recevait ses administrés pendant une permanence parlementaire à Leigh-on-Sea, à environ 60 km à l’est de Londres. Un homme de 25 ans a été immédiatement arrêté sur place.

Les premiers éléments de l’enquête révèlent «une motivation potentielle lié à l’extrémisme islamiste». Les services de police et de sécurité pensent que l’assaillant a agi seul et qu’il était «autoradicalisé», selon le Sunday Times, qui précise que celui-ci pourrait avoir été inspiré par Al-Shabab, les islamistes liés à Al-Qaïda en Somalie.

Sur le même sujet
Plus d'actualité