Carte des voyages: plus de rouge dans le voisinage de la Belgique

La situation est également de plus en plus compliquée à l’est de l’Europe.

Carte des voyages: plus de rouge dans le voisinage de la Belgique
@BelgaImage

Ces dernières semaines, la carte des voyages de l’ECDC (Centre européen de prévention et de contrôle des maladies) n’a cessé de s’améliorer en Europe de l’Ouest. Mais cette fois-ci, le bilan est plus mitigé. Malheureusement pour les Belges, le rouge réapparaît dans deux destinations très proches: le Luxembourg et la province néerlandaise du Limbourg. En Europe du Sud, l’orange et le vert est toujours plus présent tandis qu’à l’Est, l’épidémie de Covid-19 est toujours aussi forte sauf exceptions.

L’Italie se défait totalement du rouge, l’Espagne presque

Si le Limbourg néerlandais est désormais en rouge, le reste des Pays-Bas reste orange. En France, plus de la moitié du pays est désormais en vert. Le Sud-Est, l’Île-de-France et les Pays de la Loire restent en orange et deux régions d’Outre-Mer sont en rouge (la Martinique et la Guyane). En Espagne, il ne reste plus qu’une région en rouge, la Castille-La Manche. L’Aragon est donc désormais en orange, comme Madrid, le Pays basque et la Cantabrie. Le reste du pays est en vert. En Italie, le rouge a totalement disparu puisque le Basilicate est passé à l’orange. Le Portugal est en orange et Malte en vert.

Pour l’Irlande, l’Allemagne et l’Autriche, pas de changement avec un rouge toujours aussi omniprésent. N’apparaissent en orange qu’un Land allemand (le Schleswig-Holstein) et trois autrichiens (Burgenland, Tyrol et Vorarlberg). En Scandinavie par contre, le nord de la Norvège se colore toujours plus de rouge, tout comme la municipalité d’Oslo (sa région périphérique devient orange). Enfin, tout la Finlande est désormais en rouge.

Du rouge à l’est sauf en Pologne, Tchéquie, Grèce, Hongrie et à Chypre

Le sort de la Finlande reflète bien la situation précaire de l’Europe de l’Est. Les pays baltes voisins sont ainsi toujours en rouge écarlate, tout comme la Roumanie et la Slovénie. Le rouge écarlate s’étend même de plus en plus à l’est de la Slovaquie et au sud-ouest de la Bulgarie, pays entièrement en rouge. Idem à Zagreb, le reste de la Croatie étant rouge. Quant à la Hongrie, tout l’est du pays est désormais en rouge, dont la capitale Budapest.

En Grèce, la carte est paradoxale cette semaine. Dans certaines régions, cela se dégrade et dans d’autres, il y a une amélioration. La Grèce centrale passe ainsi de l’orange au rouge alors que le rouge écarlate s’impose en Thessalie et en Macédoine-Orientale-et-Thrace. L’orange reste présent en Attique (Athènes), Crète, Égée-Septentrionale et en Épire et s’impose désormais en plus en Grèce-Occidentale et dans les îles de la mer d’Égée méridionale, région très prisée par les touristes. Pour le reste, pas de changement. Chypre reste orange, tout comme la République tchèque et la majorité de la Pologne (sauf dans les voïvodies de Lublin et de Podlachie, qui sont en rouge).

Sur le même sujet
Plus d'actualité