Les pays les moins vaccinés d’Europe sont ceux où le Covid-19 tue le plus

On observe la même tendance avec les contaminations, mais ici la corrélation est moins forte.

Les pays les moins vaccinés d’Europe sont ceux où le Covid-19 tue le plus
Un malade du Covid-19 en soins intensifs à Bucarest, en Roumanie, le 7 octobre 2021 @BelgaImage

Les cartes parlent d’elles-mêmes: à l’heure actuelle, l’Europe est comme coupée en deux. L’Ouest bénéficie de hauts taux de vaccination tandis que l’Est n’arrive pas à faire de même, ce qui n’est pas sans conséquences. Les pays européens qui sont moins vaccinés sont aussi ceux où le Covid-19 fait le plus de morts. Idem pour les contaminations même si là, certains pays occidentaux sont eux aussi très touchés.

Les Balkans au cœur de la tempête

En ce début octobre 2021, le podium des pays européens comptant le plus de décès dus au Covid-19 est constitué de la Roumanie (135 morts par jour pour 100.000 habitants), la Bulgarie (128) et du Monténégro (116). Des chiffres bien plus élevés que les 7 morts pour 100.000 habitants relevés en Belgique. Et si on fait la comparaison sur le plan de la vaccination, la différence est tout aussi manifeste. Près de 73% des Belges sont entièrement vaccinés contre seulement 28,7% en Roumanie, 19,7% en Bulgarie et 35,2% au Monténégro.

Plus globalement, la majeure partie des Balkans se retrouve dans la même situation. Le nombre de morts est également très élevé en Bosnie-Herzégovine (100 pour 100.000 habitants), Macédoine du Nord (92) et Serbie (73), là où il y a respectivement un taux de vaccination de 15,6%, 35,8% et 42,3%. Idem en Russie qui bat tous les jours son record du nombre de décès journaliers liés au Covid-19 mais qui reste à seulement 30% de personnes entièrement vaccinées. Quant au bonnet d’âne de la vaccination en Europe, il revient à l’Ukraine (14% de vaccinés), là où les taux de décès sont similaires à ceux de son voisin russe.

Un pays fait toutefois figure d’exception: la Lituanie. Un exemple surprenant car malgré un taux de vaccination de 60% (comparable à des pays comme l’Autriche), le pays est le sixième pays européen où il y a le plus de décès (89 pour 100.000 habitants). Mais la campagne de vaccination lituanienne a un gros défaut: contrairement à de nombreux pays, les plus âgés sont moins vaccinés, alors qu’ils sont les plus fragiles face à la maladie. Selon les statistiques officielles, seuls 64,8% des plus de 80 ans et 77,4% des 75-79 ans sont immunisés (soit du fait d’une ancienne contamination, soit grâce aux vaccins). À titre de comparaison, en Belgique, 91% des plus de 85 ans et 94% des 75-84 ans sont vaccinés.

Des contaminés élevées à l’Est… et au Royaume-Uni

La Lituanie a aussi la malchance de se retrouver dans une des régions les plus contaminées d’Europe. De manière générale, le nombre de cas dans les trois pays baltes est très élevé avec entre 650 et 750 cas par million d’habitants. Seule la Serbie fait pire (924). Suivent ensuite la Roumanie (665) et le Monténégro (602).

Là encore, c’est comme si une frontière s’était dessinée en plein milieu de l’Europe entre un Est moins vacciné et plus contaminé, et l’inverse à l’Ouest. Pour autant ici, ce n’est pas aussi simple. C’est ainsi qu’après le Monténégro, le pays européen le plus contaminé est… le Royaume-Uni (525 cas pour un million d’habitants, alors que le taux de vaccination est de 66%). Faut-il y voir un symptôme de l’affaiblissement du vaccin avec le temps pour parer les infections? Possible. Une nouvelle étude parue mardi dans The Lancet montrait que six mois après l’injection du vaccin Pfizer, l’efficacité de ce dernier contre les contaminations baissait de 88% (dans le mois suivant l’injection) à 47%. Or le Royaume-Uni est un des pays précurseurs de la vaccination contre le Covid-19. Heureusement, pour le risque d’hospitalisation, l’étude de The Lancet montre aussi que l’efficacité restait de 90% après six mois. Cela explique probablement que le nombre de décès reste relativement faible dans le pays (17 pour 100.000 habitants).

Sur le même sujet
Plus d'actualité