Insolite : il boit 60 bières et se retrouve avec une gueule de bois sans fin

C'est l'histoire de la gueule de bois sans fin. Le cauchemar de tous les fêtards et des personnes en lendemain de veille.

Insolite : il boit 60 bières et se retrouve avec une gueule de bois sans fin
©Pexels

Le lendemain de veille... Cette sensation qui ferait regretter à n'importe qui les excès d'une soirée trop arrosée. Le crâne douloureux. Des vapeurs. Des coups de chaud. Des yeux brumeux. Pour certains, un comprimé de paracétamol suffit. D'autres se réfugient derrière de vieilles légendes urbaines préconisant de soigner le mal par le mal.

Lire aussi : Comment soigner sa gueule de bois un lendemain de fête ?

C'est le cas que rapporte le Popular Mechanics. Un Ecossais de 37 ans s'est rendu dans un hôpital local avec des symptômes assez précis : un mal de tête particulièrement aigu et une vision floue. Ces troubles duraient déjà depuis un mois sans discontinuer. Les médecins l'ont alors passé à la moulinette afin de comprendre l'origine de ces maux. Après avoir exclu une blessure ainsi qu'une infection crânienne, après un réalisé un scanner aux résultats réguliers, une ponction lombaire salvatrice est imposée. Cette dernière conclut à une pression active autour du cerveau du trentenaire.

Une guindaille sans fin

Mais le phénomène restait jusqu'alors inexpliqué. L'Ecossais s'est alors replongé dans ses souvenirs, sans doute partiels, d'une guindaille sans fin. Quatre semaines plus tôt, il avait ainsi ingurgité une soixantaine de bières sur plusieurs jours. Corroborées par un niveau d'anticoagulant élevé dans le sang, les médecins ont conclu à une gueule de bois prolongée causée par une réaction auto-immunitaire déclenchée par cette beuverie.

Lire aussi : Le Belge a largement augmenté sa consommation de bière en 2021

Au-delà du fait insolite, cela rappelle les ravages que peut provoquer un excès de consommation de boissons alcoolisées. Reste alors cette question millénaire : quel est le véritable remède contre la gueule de bois. Laissez les croyances et superstitions. Aucune potions miraculeuses n'a pour l'heure été mise au point pour vous remettre sur pied après une nuit agitée. Alors quel que soit le druide que vous consulterez, pour le peu qu'il soit sérieux, il vous expliquera que l'unique parade est de boire, beaucoup, mais de l'eau.

« La plupart des gens ne boivent pas assez d'eau pendant qu'ils boivent, ou tout autre liquide en plus de l'alcool qu'ils boivent », a déclaré Jesus Chavarria, psychologue clinicien au Centre de toxicomanie et de santé mentale de l'Ontario, au Canada. L'effet diurétique qu'a l'alcool provoque une déshydratation responsable de tous les maux de la gueule de bois.

Sur le même sujet
Plus d'actualité