« Pas d'enfants, merci », le message d'un restaurateur qui ne passe pas en pleine période de Noël

Un restaurant refuse explicitement les enfants. « 90 % des enfants sont super mal élevés », se justifie la patronne excédée par de mauvaises expériences.

Marché de Noël
©Belgaimage

« Pas d'enfants, merci ». En plein marché de Noël, l'accueil réservé aux enfants par un restaurateur alsacien est pour le moins frisquet. À Ribeauvillé, dans le Haut-Rhin, nos confrère de BFM rapportent cette initiative qui fait scandale alors que l'ambiance se veut à la fête.

De multiples affichettes garnissaient déjà la porte de l'établissement, mais celui-là aura été celui de trop. Les réactions n'ont pas tardé à se faire entendre. « L’Office de tourisme désapprouve ce type de message qui porte préjudice à la profession et au territoire. Nous souhaitons toutefois qu’aucun amalgame entre ce cas isolé et la destination toute entière ne soit fait », a notamment fait savoir l'office du tourisme local.

« 90 % des enfants sont super mal élevés »

Aux Dernières Nouvelles d'Alsace, la patronne reconnait qu'elle n'aurait « pas dû mettre ce mot sur la porte ». Mais elle l'assure : « On continuera à refuser les enfants mal élevés. 90 % des enfants sont super mal élevés. Ce sont des enfants rois. Ils touchent à tout, crient, courent, abîment nos décors de Noël, mettent leurs chaussures sales sur les banquettes. »

L'Office du tourisme veut pour sa part assurer que cette initiative individuelle n'est pas le reflet de l'accueil des enfants réservés dans l'entité. Il l'assure, pour eux, de nombreux espaces sont réservés dans les établissements Horeca de la région « tels que des chaises hautes, des rehausseurs ou encore des matelas à langer (...) des petits jeux ou des crayons pour dessiner. »

Sur le même sujet
Plus d'actualité