Pourquoi y a-t-il moins de naissances les jours fériés?

Les jours fériés sont moins propices aux accouchements. Voici la raison.

Pourquoi y a-t-il moins de naissance le 1er novembre?
Les naissances sont moins nombreuses les jours fériés © Pexel

Le 1er novembre 2021, il y a eu seulement 195 naissances en Belgique, selon les données de Statbel. Les chiffres pour les autres jours de ce mois tournent plutôt autour des 250, 300, voire 400 naissances par jour. Comment expliquer cette différence ?

En réalité, le 1er novembre n’est pas la seule date qui comptabilise un nombre moins important de naissances. Le 21 juillet, Statbel recense 268 naissances contre 403 le 20 et 448 le 22. Le nombre de naissances semble donc baisser lors des jours fériés.

Un phénomène qui en dit beaucoup sur notre société

Selon Elodie Razy, professeure d’anthropologie culturelle à l’ULiège interrogée par Le Vif, ce phénomène s’expliquerait par le fait que les institutions médicales sont en quelque sorte à l’arrêt durant les jours fériés. On programme les accouchements via des accélérations de travail ou des césariennes de " confort " pour " répondre à des contraintes parfois individuelles […] et souvent économiques ".

Ce phénomène, d’après la professeure, en dit beaucoup sur notre société marquée par " une volonté de maitrise du temps, de la vie, de naissance ". Il renvoie aussi à la " surmédicalisation de la naissance et de la conception " : " La procréation médicalement assistée est de plus en plus répandue dans nos sociétés. Et dans ce processus, on connaît la date exacte de la conception de l’enfant ", explique-t-elle au Vif.

La natalité est moins forte le week-end pour cette raison. Les naissances programmées le seront rarement le week-end par manque de personnel dans les hôpitaux.

Pic de natalité fin septembre

A contrario, il y a chaque année un pic de natalité fin septembre en France. Une hausse des naissances qui coïncide avec les fêtes de fin d’année, et plus particulièrement le Nouvel An : " Les couples qui ne se protègent pas car ils souhaitent avoir des enfants sont peut-être plus nombreux à avoir des rapports sexuels ce soir-là. Ou il y a peut-être moins de vigilance contraceptive dans ce moment de festivité ", a déduit l’Institut national d’études démographiques (INED) dans une interview accordée à France Inter en 2021. En Belgique, 401 bébés sont nés le 23 septembre 2021 et 405 le 24. Par rapport au 1er novembre, le nombre de naissances est multiplié par deux !

Sur le même sujet
Plus d'actualité