Week-end noir sur les routes: comment occuper les enfants pendant les longs trajets en voiture?

Entre disputes, pleurs et autres "On arrive quand?", pas toujours facile de partir en vacances avec les enfants à l'arrière de la voiture. Alors qu'un week-end noir s'annonce sur les routes européennes, il faudra faire preuve de créativité pour occuper les plus jeunes durant les longues heures de trajet.

Week-end noir sur les routes: comment occuper les enfants pendant les longs trajets en voiture?
© Belga Image

Attention si vous devez prendre la route des vacances dans les prochains jours:  Touring prévoit un week-end noir sur les routes européennes pour le chassé-croisé entre les Juillettistes de retour de vacances et les Aoutiens en partance.  Pour l’organisation de mobilité, les routes seront " irrémédiablement chargées dans toute l’Europe " à partir de ce vendredi 29 juillet. Que ce soit vers le sud pour les départs ou vers le nord pour les arrivées.  Il faudra donc s’armer de patience si vous partez – ou revenez – de vacances. En particulier avec les enfants pour qui ces longues heures de route sont parfois difficiles à supporter. Voici donc quelques conseils pour les aider à ne pas voir les heures passer et rendre ainsi le voyage plus serein pour petits et grands. 

Poser les bonnes conditions 

Pour commencer, l’enfant doit être averti que vous partez pour un plus long trajet que d’habitude. N’hésitez pas à insister sur la destination finale et sur ce qui les attendent sur place. (la plage, piscine, la montagne, revoir des amis de vacances, de la famille…). Durant le trajet, ne sous-estimez pas l’importance des pauses. Pour vous (toutes les 2 heures maximum pour éviter la somnolence), mais aussi pour les plus jeunes. Elles leur permettront de se défouler et pourquoi pas, dormir dans la voiture après. Certaines aires de repos disposent d’espaces verts relativement grands et d’espaces de jeux. N’hésitez pas à programmer vos haltes en fonction des équipements disponibles.

S’appuyer sur la technologie 

Pour éviter les disputes entre frères et soeurs, les pleurs et autres " On arrive quand? " durant les trajets, plusieurs activités peuvent être proposées aux enfants. Rien de tel qu’un film ou des dessins animés pour ne pas voir passer le temps. De quoi vous assurer un semblant de tranquillité durant une bonne heure. Pour ce faire, un lecteur de DVD portatif (à partir de 60 euros) ou une tablette/ordinateur distrairont efficacement les plus petits. Les consoles portables sont également un excellent moyen de passer le temps pour les enfants en âge d’y jouer.  Idem pour les nombreuses applications de jeux disponibles sur smartphones et autres tablettes (attention au roaming dans certains pays!).

Il faudra, pour cela, que les écrans ne les rendent pas malades. Pensez dès lors à limiter les temps d’écran et à alterner avec d’autres activités comme des jeux en famille, du coloriage ou encore de la lecture. A condition là aussi d’être supportée. Pourquoi pas, également, leur diffuser une histoire audio à l’aide des nombreuses plateformes qui existent aujourd’hui.

Jeux en famille 

Entre le visionnage et autre séance de "gaming", il faudra faire preuve d’imagination et d’un peu de participation pour distraire les plus jeunes. Une multitude de jeux en famille existe. Durant la totalité du trajet, n’hésitez à profiter des multiples paysages pour mettre vos enfants au défi. Avant de partir, vous pouvez ainsi lister une série de choses que les enfants devront retrouver tout au long du voyage: un édifice particulier sur la route, une certaine aire d’autoroute, un certain type de voiture, etc. Ou encore compter les voitures bleues du trajet.

Pour les plus jeunes, le jeu des couleurs peut aussi être un bon moyen de passer le temps. Il suffit pour un adulte de choisir une couleur et les participants doivent alors nommer le plus de choses possibles de la même couleur dans les alentours.

Pour les plus grands ou ados, vous pouvez opter pour le jeu des capitales ou des pays, qui leur permettra par la même occasion de réviser leur géographie. Les nombreuses plaques d’immatriculation que vous croiserez dans les bouchons peuvent également être une bonne distraction tout au long du trajet, en inventant par exemple des acronymes avec les lettres de la plaque.

Si vos enfants aiment dessiner, les trajets en voiture ne sont pas forcément les plus propices pour s’adonner à cette activité (vu le manque de place). Pour leur faciliter la tâche, vous pouvez utiliser une boite en plastique qui leur servira d’appui. Là aussi, les enfants peuvent être mis au défi de dessiner certains éléments du paysage. Prévoyez quelques sucreries pour les récompenser.

Enfin, si vous voulez vous épargner tout cela, le plus simple reste encore de rouler de nuit, quand les enfants auront plus tendance à dormir. La conduite nocturne permet également d’éviter en général les bouchons, les routes étant largement moins fréquentées. Attention toutefois à votre propre fatigue pour éviter tout risque d’accident.

Sur le même sujet
Plus d'actualité