Un financement des allocations familiales bientôt impossible à Bruxelles?

Dans une série de publications postées sur Twitter, Alexia Bertrand, cheffe du groupe MR au parlement bruxellois, met en garde: les allocations familiales pourraient passer à la trappe.

Allocation familiale
© Unsplash

Ce n’est pas nouveau. Il y a quelques semaines, le ministre bruxellois des finances Sven Gatz appelait déjà a revoir le système des allocations familiales afin d’en garantir sa pérennité.  " Je veux mettre mes collègues en garde pour dire qu’il y a un problème si on ne fait rien " , avertissait-il le 3 juin. Et presque trois semaines plus tard, il semblerait que le problème soit là.

Ainsi, dans une série de tweet, la cheffe de groupe MR au parlement bruxellois, Alexia Bertrand tire sur la sonnette d’alarme. Les allocations pourraient disparaître à Bruxelles.  Selon elle, l’augmentation importante du déficit bruxellois en raison de l’inflation, de la crise du Covid et de la guerre en Ukraine, creuse un endettement toujours plus profond. " Le ratio dettes sur recettes passe à 185,8% ce qui signifie qu’il faudrait 2 années sans dépense pour rembourser la dette consolidée " explique-t-elle. Et ce ratio n’est pas sans conséquences: " Ces déficits font dire au Ministre des finances qu’on ne pourra bientôt plus payer les allocations familiales à Bruxelles. " maintient-elle.

La Ligue des familles monte au créneau 

Cependant, la Ligue des familles a assez rapidement réagi aux déclarations du ministre des finances bruxellois. " L’indexation des allocations familiales est absolument indispensable pour permettre aux familles de faire face à la hausse du coût de la vie: la Ligue des familles s’oppose totalement à un saut d’index ou à une limitation de l’indexation des allocations familiales, et plus largement à toute diminution des allocations familiales. Après deux ans de pandémie, et alors que les chiffres en matière de pauvreté restent alarmants dans la capitale, il serait incompréhensible de réduire ce soutien financier dont les familles ont plus que jamais besoin ", a communiqué la Ligue des familles.

" Le fait que la réforme des allocations familiales génère un coût supplémentaire par rapport au modèle qui était en vigueur jusque-là n’est pas une surprise. Sous le précédent gouvernement, le prédécesseur de Sven Gatz, Guy Vanhengel, du même parti, avait indiqué que la Région bruxelloise augmenterait la dotation de la Cocom pour y faire face. A l’époque, chacun avait considéré qu’il était nécessaire de consacrer des moyens supplémentaires à cette politique pour soutenir les familles bruxelloises ", rappelle-t-elle.

En guise de conclusion, la Ligue des famille a appelé le gouvernement bruxellois à " tenir les engagements pris il y a à peine deux ans et à préserver le pouvoir d’achat des familles ". Affaire à suivre donc…

Sur le même sujet
Plus d'actualité