Divorce: à qui la garde du chien?

Trois ménages wallons sur dix sont propriétaires d’un ou de plusieurs chiens. En cas de divorce? Aucun encadrement juridique n’est prévu pour ces animaux considérés par la loi comme des meubles.

illus3617_211

Max a dix ans. Depuis plusieurs mois, la vie de ce joyeux bâtard, croisement entre un border collie et un épagneul, s’est singulièrement compliquée. Ses maîtres se sont séparés. Max est en garde partagée. Shaghy, son maître, a un travail avec des horaires de nuit et de week-end. Il prend Max quand il est en récupération. À la séparation, la garde partagée s’est imposée d’elle-même. “On l’a eu ensemble. Pour mon ex, Max était comme son enfant. Il faut dire qu’elle n’a pas eu d’enfant, témoigne Shaghy. Moi j’ai deux fils, donc je fais la différence. Mais c’est vrai, ce chien fait un peu partie de la famille.” Shaghy a une nouvelle compagne, Sandrine, qui, elle, a un chat. “C’est une nouvelle famille recomposée, sourit Shaghy. Max passe d’une maison à l’autre, d’une épouse à l’autre. “Mais le vrai maître de Max, c’est moi”, jure Shaghy. 

L’histoire est loin d’être isolée. Christian et Dominique se sont séparés il y a un an environ. Ils ont opté pour la garde alternée de leurs deux enfants et… de leur chien. Cookie suit les allers et retours des enfants, d’une maison à l’autre. 

Pour découvrir la suite de l’article, rendez-vous en librairie ou sur notre édition numérique, sur iPad/iPhone et Android.

 

Sur le même sujet
Plus d'actualité