Incendie en Gironde: plus de 3.500 hectares brûlés

Environ 3.500 hectares de végétation et de forêt étaient partis en fumée mercredi matin après le déclenchement lundi d'un nouvel incendie en Gironde à Saumos (France), qui a toutefois peu progressé pendant la nuit, a annoncé la préfecture sur Twitter.

Incendies en Gironde
Les incendies en Gironde à Samos ont ravagé la région © Belga Image

" 300 ha supplémentaires brûlés pendant la soirée et la nuit. Aucune nouvelle habitation détruite ", a écrit la préfecture de Nouvelle-Aquitaine sur le réseau social.

En fin de soirée mardi, ce nouvel incendie avait déjà ravagé plus de 3.200 hectares dans cette zone du sud du Médoc, située entre la station balnéaire de Lacanau, sur la côte Atlantique, et l’agglomération bordelaise. Au total, trois Canadair, deux Dash et trois hélicoptères bombardier d’eau poursuivaient leurs rotations pour tenter de maîtriser les flammes, en appui de plus de 900 pompiers mobilisés, venus de l’ensemble du territoire national.

Une enquête judiciaire a été ouverte sur l’origine de l’incendie qui a entraîné l’évacuation de 840 personnes en 24 heures à Saumos et dans la commune voisine de Sainte-Hélène. " Aucune piste n’est écartée même si la thèse criminelle est privilégiée ", a indiqué à l’AFP le parquet de Bordeaux mardi après-midi.

La préfecture qui avait annoncé le chiffre de quatre habitations brûlées a indiqué la veille que ce bilan pourrait être " moins important ". Ce nouveau sinistre, dans un département déjà touché par des feux majeurs cet été (près de 30.000 hectares brûlés à La Teste-de-Buch et Landiras), est intervenu dans un contexte de forte chaleur, avec un record mensuel enregistré lundi à Bordeaux (37,5 degrés), du jamais vu en septembre depuis 1987 selon Météo-France.

Sur le même sujet
Plus d'actualité