Ce mois d’août 2022 était le plus chaud jamais enregistré en Belgique

Le mois d'août a atteint un nouveau record absolu à la station d'observation d'Uccle pour la température moyenne avec 21,4 degrés, contre une normale de 18,4 degrés.

Fortes chaleur au mois d'août en Belgique - Parc du Cinquantenaire ©BelgaImage
Fortes chaleur au mois d’août en Belgique – Parc du Cinquantenaire © BelgaImage

C’est ce qu’indique l’Institut royal météorologique (IRM) jeudi. Le précédent record avait été établi en 1997 avec 21,2 degrés. De manière générale, l’été 2022 s’est révélé extrêmement sec, chaud et ensoleillé.

Les températures à la station d’Uccle ont été supérieures aux valeurs normales pendant la majeure partie du mois d’août, détaille l’IRM. La température maximale moyenne a, elle, affiché 26,8 degrés (normale de 23,0), un autre record absolu ; et 15,8 degrés pour la température minimale moyenne (normale de 13,9).

Le mois dernier, les températures ont varié entre 9,7 degrés le 6 août (seul moment où elle est descendue en dessous de 10 degrés à Uccle) et 32,5 degrés le 25. Le mois d’août a par ailleurs établi un autre type de record: toujours à Uccle, la température maximale a été d’au moins 20 degrés tous les jours, sans exception (normale de 23,9 jours).

Il a également enregistré 19 jours avec une température maximale d’au moins 25 degrés (normale de 8 jours) et 8 au-delà des 30 degrés (normale de 2,1 jours). Il s’agit également du deuxième mois d’août le plus sec de la période de référence actuelle, ajoute l’IRM.

Un été particulièrement sec

Il n’est tombé que 17,8 mm de précipitations à Uccle (normale de 86,5 mm), le plus faible total après 1991 (15,7 mm). Aucune précipitation n’y a d’ailleurs été enregistrée du 21 au 31 août. Ces données ont contribué à un été extrêmement sec, chaud et ensoleillé malgré un mois de juin légèrement plus humide, résume l’IRM.

L’été 2022 a été particulièrement sec en termes de déficit de précipitations avec seulement 110,6 mm de précipitations (normale de 234,2 mm). Les faibles précipitations de la période juillet-août constituent d’ailleurs un record absolu (23,0 mm) depuis 1833. Le précédent record datait de 1921. Cet été s’est aussi révélé beaucoup plus chaud: la température moyenne à Uccle était de 19,6 degrés (normale de 17,9), à proximité du record de 2018 (19,9 degrés). La température maximale moyenne a, elle, atteint une valeur de 24,7 degrés, seulement dépassée par l’été 1976 (24,8).

L’été 2022 a par ailleurs enregistré 81 jours au-delà de 20 degrés (normale de 64,5), 36 au-dessus de 25 (normale de 23,9 jours) et 12 jours plus chauds que 30 degrés (normale de cinq jours). En Belgique, la température la plus élevée a été enregistrée le 19 juillet avec 40,0 degrés à Kapelle-op-den-Bos, dans la province du Brabant flamand.

Sur le même sujet
Plus d'actualité