Le plan Good Move de Bruxelles ne convainc pas Gaëtan Vigneron

Le commentateur de F1 de la RTBF, qui a vécu deux mésaventures à Bruxelles, pousse un coup de gueule contre le nouveau plan de mobilité de la capitale.

Le plan Good Move de Bruxelles ne convainc pas Gaëtan Vigneron
Belga

Le 21 août, Gaëtan Vigneron, célèbre commentateur des Grands Prix de Formule 1 sur la RTBF, s’est promené un peu malgré lui dans Bruxelles. Un Bruxelles en pleine révolution de mobilité, le plan Good Move étant mis en place depuis le 15 août dans le centre-ville pour, justement, diminuer le trafic de transit. Mais le commentateur n’a pas reconnu sa ville… Dans un tweet depuis effacé, il explique sa mésaventure :

A Sudinfo qui l’a contacté, il précise : " Je ne tiens vraiment pas à passer pour la caricature du commentateur des grands prix de F1. J’ai une conduite extra-prudente, tous mes enfants ont été obligés de suivre des stages de conduite. On met tous notre ceinture. Je roule souvent à vélo et je visite les villes à pied.  Et je ne suis pas dans la polémique. Je ne m’attaque à personne. Je ne fais que constater ".

" De Dansaert au Sablon, il y a 300 mètres "

La ministre bruxelloise Elke Van den Brandt a réagi à cette critique sur BX1 tout en expliquant le plan Good Move, qui a commencé sa mise en pratique dans le centre-ville avant Shaerbeek et Ixelles en octobre : " Au début, les gens vont devoir redécouvrir leur chemin, cela demande une adaptation, et je les remercie pour ça. Dans le Pentagone, on parle de 30% du trafic qui est traversant. Ce trafic qui ne doit pas passer par là va être renvoyé vers les grands axes ".

A la mésaventure de Gaëtan Vigneron qui cherchait à traverser le centre-ville en voiture : " En fait, ce sont des boucles. Tu peux entrer et faire tout le tour et revenir au même point. Ce ne sont pas beaucoup de gens qui doivent aller en voiture de Dansaert au Sablon. Il y a 300 mètres. Mais il s’agit bien là aussi de décourager le trafic de transit ". Sous-entendu, Gaëtan Vigneron devrait abandonner la F1 pour le cyclisme, c’est meilleur pour la ville et pour la planète… Manque de pot, on lui a volé son vélo.

Sur le même sujet
Plus d'actualité