Sécheresse : tous les bons conseils pour sauver votre jardin

La sécheresse accable tous les jardins. Voici les cinq conseils pour maintenir son jardin à flot durant cette période.

Sécheresse : tous les bons conseils pour sauver votre jardin
©Mourad ALLILI/MAXPPP – 13/05/2022 Photo illustration jardinage potager

Les pluies se font particulièrement rares ces dernières semaines. Avec cette absence d’eau, c’est l’ensemble des jardins qui trinque. Pour éviter la déconfiture, quelques conseils peuvent être facilement appliqués.

1. Laissez pousser votre gazon

Pour garder une belle pelouse, en période de chaleur, il est déconseillé de tondre. En laissant sa tondeuse dans l’abri de jardin, la pelouse conserve une certaine quantité d’humidité. Vous évitez ainsi les risques de la voir s’assécher.

Il est également conseillé de l’arroser abondamment à intervalles réguliers. Mais n’arrosez pas tous les jours. Cela évite de faire pousser d’autres espèces non désirées.

La même réflexion vaut pour les plantes, arbustes et haies. Il est préférable de ne pas les tailler lors des périodes de sécheresse sous peine de les voir eux-mêmes sécher.

2. Surveillez en priorité les plantes en pot

Les plantes en pot sont les plus fragiles face à la sécheresse. La terre dans laquelle les racines peuvent aller chercher l’eau est limitée. Un seul conseil pour cela : vérifiez l’humidité de la terre et arrosez régulièrement. Le choix du terreau est également essentiel. Un terreau de qualité retient l’humidité plus longtemps.

Il est vivement conseillé de placer les plantes en pot sur une petite soucoupe. Lors de l’arrosage, il faut alors vérifier le bon remplissage de la soucoupe.

Dans tous les cas, il convient de protéger ses plantes du soleil lorsque celui-ci tape fort. Cela évite aux fleurs de se faire brûler par les rayons.

3. Arrosez le soir ou tôt le matin

L’arrosage doit être ajusté aux besoins de vos plantes. Rien ne sert de donner trop d’eau d’un coup à ses plantes ou ses légumes. L’objectif est de trouver la méthode permettant au végétal de s’hydrater sur la période la plus longue possible. C’est ainsi qu’en arrosant, il est conseillé de creuser une petite tranchée autour du plant et de le remplir d’eau.

Pour éviter l’évaporation trop rapide de l’eau et de brûler les plantes, mieux vaut arroser avant ou après le coucher du soleil.

L’arrosage à l’eau de ville peut rapidement devenir onéreux selon le nombre de plantes. Tout cela peut s’anticiper grâce à des mécanismes de récupération de l’eau de pluie. Des méthodes artisanales existent grâce au placement de réservoirs sous les corniches. Selon l’espace que vous possédez, il est possible d’installer une citerne et un système de pompage permettant d’alimenter vos robinets extérieurs. Prévoyez tout de même un budget d’au moins 10.000 euros pour cela.

L’arrosage vous permet de penser aux animaux du jardin qui eux aussi souffrent de la sécheresse. Placer régulièrement des contenants remplis d’eau aidera les oiseaux et les insectes à maintenir une bonne activité.

4. Placez une couverture de paille

Une seule ambition : conserver la terre humide le plus longtemps possible. Pour ce faire, coucher une couverture de paille d’au moins 5 centimètres permet de tenir les racines au frais et d’éviter de voir pousser des mauvaises herbes qui créeraient de la concurrence avec le bon plant.

5. Choisissez bien vos plantes

Avec le réchauffement climatique, il faut adapter les plantes que l’on place dans son jardin. Mais choisir des plantes résistantes aux conditions climatiques chaudes est un peu court. En Belgique, les hivers restent froids. Se renseigner auprès de son pépiniéristes reste la meilleure solution pour trouver les bonnes variétés résistantes à la fois au chaud et au froid.

Sur le même sujet
Plus d'actualité