Le mois d’octobre le plus chaud dans l’hémisphère nord depuis le début des relevés

Il y a déjà plus de 99% de chance que l'année 2021 figure parmi les 10 années les plus chaudes.

Forêt en automne
© Belga Image

En octobre passé, l’hémisphère nord a enregistré les températures les plus élevées depuis que les relevés existent, soit 1880, selon l’institut météorologique américain NOAA.

À l’échelle mondiale, il s’agit du quatrième mois d’octobre le plus chaud, après ceux de 2015, 2018 et 2019. Il y a déjà plus de 99% de chance que l’année 2021 figure parmi les 10 années les plus chaudes depuis le début des relevés météorologues, affirme l’organisation américaine.

Fin octobre, l’organisation mondiale météorologique a déjà indiqué que selon les mesures, 2021 ne serait pas aussi chaude que lors des trois années précédentes. Mais la tendance au réchauffement sur plusieurs années ne semble pas changer. Cette année figurera parmi les sept plus chaudes jamais enregistrées, après 2015.

Sur le même sujet
Plus d'actualité