Scène hallucinante : des enfants escortés par la police sur le chemin de l'école pour éviter les dealers de crack

La situation est tendue aux portes d'une école primaire du 18e arrondissement de Paris. Les écoliers sont escortés par la police matin et soir.

Illustration
©Belgaimage

Dans le quartier de la Porte d'Aubervilliers, au coeur le 18e arrondissement de Paris, le chemin menant à l'école maternelle Charles-Hermite est mis sous haute surveillance. La raison : une recrudescence de dealers et de consommateurs de crack depuis plusieurs mois.

https://twitter.com/BFMTV/status/1600489506003615747

Un large déploiement 

Pour que les jeunes enfants ne fassent de mauvaises rencontres, la police municipale escorte matin et soir les écoliers sur plusieurs centaines de mètres. La situation   s'est largement détériorée dans ce quartier appelé « la nouvelle colline du crack ». Ils seraient entre 30 à 40 issus du milieu de la drogue à errer sur dans les allées qui mènent à l'établissement scolaire. Une mère de famille, interrogée par BFM, explique : « C'est compliqué pour les enfants de voir des gens dans la rue, sans chaussures, qui dorment par terre, qui fument leur crack devant eux. C'est compliqué aussi pour les parents de trouver les mots. Il peut y avoir des actes sexuels en pleine rue ».

https://twitter.com/BFMParis/status/1600814883389440000

Le dispositif mis en place par les forces de l'ordre permet d'apaiser un peu la situation. Il restera en vigueur « aussi longtemps que nécessaire », a expliqué à nos confrères du Point Kevin Havet, adjoint à la sécurité du 18e arrondissement.

https://twitter.com/dakatouch/status/1598605667954315265

Depuis deux mois, les CRS ont également été déployés dans la zone. Plus de 1.000 personnes en lien avec le milieu de la drogue ont été interpellées selon le préfet de police.

Sur le même sujet
Plus d'actualité