Comment mieux sécuriser les abords d’écoles en Wallonie?

Plus de 750 abords d'écoles fondamentales en Wallonie seront mieux sécurisés en 2023 grâce à un budget de 7 millions d'euros dégagés par la ministre wallonne de la Sécurité routière, Valérie De Bue, indique lundi son cabinet.

écoles sécurité routière abords Wallonie Valérie De Bue mobilité
@BELGAIMAGE

La ministre avait lancé un appel à manifestation d’intérêt pour renforcer la visibilité des abords des établissements scolaires primaires et maternelles. Jusqu’à présent, 132 communes wallonnes ont manifesté leur intérêt, ce qui fait que 750 abords d’écoles bénéficieront d’un nouveau marquage l’an prochain.

Concrètement, trois zones seront créées autour des écoles, chacune bénéficiant de son marquage particulier. Le but? Maintenir l’attention des automobilistes tout au long du trajet à proximité des établissements scolaires et les faire ralentir plus tôt. Une zone d’entrée informera du commencement d’une zone comprenant une école. La zone de rappel devra maintenir l’attention des conducteurs par un marquage de carrés colorés disposés de manière "aléatoire" tandis que la zone d’éveil alertera de la proximité immédiate d’un accès à une école ou d’un passage pour piétons.

Cette dernière zone couvrira 25 mètres de part et d’autre de l’établissement et sera reconnaissable par un marquage "dense" de carrés colorés. Une école à Barvaux-en-Condroz bénéficie déjà de ce nouveau dispositif. Selon le cabinet de la ministre De Bue, un peu plus de deux enfants en moyenne sont victimes chaque jour scolaire d’un accident de la route aux heures d’entrée et de sortie de classe.

 

Sur le même sujet
Plus d'actualité