Près d’un élève sur trois doit passer des examens de passage

La crise du covid a fait bondir les secondes sessions à l'école secondaire, rapporte Le Soir lundi. Dans le réseau Wallonie-Bruxelles Enseignement, près d'un élève sur trois doit passer des examens de passage en août.

Examen de passage
© Belga Image

Selon les chiffres diffusés par le journal, 40% des jeunes ayant présenté le CE1D (certificat d’étude de fin de 2e secondaire) sont concernés par une seconde session, 35% pour le CE2D (fin de 4e), 32% au CESS (fin de 6e secondaire) et 27% des inscrits en qualification.

" Dans le réseau Wallonie-Bruxelles Enseignement – et il n’y a pas de raison que ce soit bien différent ailleurs -, nous avons un nombre anormalement élevé d’élèves ajournés ", confirme son administrateur général, Julien Nicaise. " En ce mois d’août, on n’est pas loin d’un tiers des élèves du secondaire qui doivent présenter une seconde session, alors que dans une année normale, on tourne plutôt autour de 20%. Ça, c’est clairement une conséquence du covid. "

Et la rentrée qui arrive à grand pas, s’annonce remplie de changement.

Sur le même sujet
Plus d'actualité