Plus de 2.000 enfants ukrainiens dans nos écoles francophones

Les écoles de Wallonie et de Bruxelles scolarisent à ce jour 2.065 enfants réfugiés d'Ukraine,  un afflux «gérable et maîtrisable» selon la ministre.

Enfants ukrainiens à l'école
Illustration. (@Belga Image)

Les écoles de Wallonie et de Bruxelles scolarisent à ce jour 2.065 enfants réfugiés d’Ukraine, a indiqué mardi la ministre de l’Éducation, Caroline Désir, interrogée en commission du Parlement de la Fédération Wallonie-Bruxelles.

Vingt-trois pour cent de ces enfants sont scolarisés dans l’enseignement maternel, 49% dans le primaire et 28% dans le secondaire, selon les chiffres fournis aux députés.

Sur ces plus de deux mille enfants, les deux tiers sont scolarisés en Wallonie, le reste à Bruxelles.

"L’afflux (d’élèves ukrainiens) dans les écoles reste gérable et maîtrisable", a assuré Mme Désir.

À l’heure actuelle, 12.442 réfugiés ukrainiens âgés de 3 à 18 ans se sont signalés auprès des autorités belges.

Celles-ci ont convenu d’un partage de ces réfugiés entre nord et sud du pays selon une clé de répartition 60/40, ce qui devrait logiquement porter à quelque 5.000 le nombre d’enfants ukrainiens à accueillir dans les écoles de Wallonie et de Bruxelles.

Devant les députés, la ministre a toutefois expliqué que beaucoup de réfugiés ukrainiens envisageaient un retour rapide dans leur pays.

Dans cette optique, ceux-ci n’ont dès lors pas tous la volonté d’inscrire leurs enfants dans les écoles belges, mais plutôt de favoriser pour eux l’enseignement à distance en langue ukrainienne.

Les autorités de Kiev ont en effet mis sur pied plusieurs programmes éducatifs en ligne pour assurer une certaine continuité des apprentissages à leurs jeunes malgré l’invasion russe.

Sur le même sujet
Plus d'actualité