Rentrée des classes : mode d’emploi

1 million de Belges défieront le vague Omicron ce lundi pour retrouver le chemin des écoles. Sacré Charlemagne !

Rentrée des classes
Belga

Voici les règles en vigueur.

Maternel et primaire

Le port du masque est obligatoire à partir de 6 ans dans les espaces clos (classes, couloirs) avec cependant, des moments de pause pour respirer le bon air frais d’hiver et, dans un même temps, aérer les pièces.

Il n’y aura pas de mélange des classes, chaque élève devant rester dans son groupe classe et garder " sa " place.

Il est recommandé aux parents de faire un autotest sur leurs enfants le week-end, ainsi qu’une fois par semaine.

Afin d’éviter que trop de monde se retrouve à l’école, il y aura une limitation de personnes devant l’établissement et les fêtes d’écoles ne sont pas autorisées. Les activités extra-muros d’une journée sont autorisées, mais pas avec nuitée. Ces mesures seront d’application jusqu’au Carnaval (au moins).

Si un élève est contaminé, il sera mis en quarantaine durant dix jours (ou une semaine et test négatif le week-end). Mais ses camarades de classe seront considérés comme des cas contact à bas risque. La mise en quarantaine d’une classe ne sera appliquée qu’en cas de quatre infections.

Secondaire

La rentrée des classes se fait en présentiel à 100%.

Le port du masque est obligatoire pour profs et élèves dans les espaces clos (classes, couloirs) et les classes devront être ventilées.

Il est recommandé aux élèves de faire un autotest une fois par semaine. Chaque élève devra rester dans son groupe classe et garder " sa " place autant que faire se peut, comme on dit.

Comme pour le primaire, les rassemblements devant l’établissement seront limités et les fêtes de l’école sont interdites jusqu’à nouvel ordre. Les excursions d’une journée extra-muros sont autorisées, mais pas avec nuitée.

Si un élève est infecté, il devra rester en quarantaine pendant dix jours (sept jours si test négatif au 7e jour).

Cas contact à haut risque : les élèves vaccinés (une dose suffit jusqu’à 17 ans) ne seront pas mis en quarantaine, au contraire des élèves non-vaccinés.

Sur le même sujet
Plus d'actualité