Prix de l'énergie: le gouvernement adapte les modalités d'extinction tarif social

Les modalités de l'extinction du tarif social élargi seront revues, a-t-on appris vendredi au cabinet de la ministre fédérale de l'Energie, Tinne Van der Straeten (Groen).

Ptix de l'energie tarif social
© Belga Image

Il y a dix jours, le gouvernement s'est accordé sur la pérennisation de la TVA à 6% sur l'énergie couplée à une réforme des accises. Parallèlement, il a été décidé de mettre fin progressivement au tarif social élargi.

Initialement, il était prévu de permettre aux bénéficiaires actuels de jouir encore de 75% de ce régime au deuxième trimestre de 2023 et de 25% au troisième trimestre avant une extinction au quatrième trimestre. Le régime sera finalement maintenu à 100% au deuxième trimestre mais disparaîtra au 3e et 4e trimestres, a expliqué le cabinet de la ministre.

 

Pour limiter l'impact de la mesure, le gouvernement a également décidé de garantir le prix le plus bas du marché à ces consommateurs qui ne bénéficieront plus du tarif social. Les fournisseurs devront donc les faire passer automatiquement sur leur produit le meilleur marché. Les consommateurs concernés devraient y gagner puisque, selon les estimations, le prix de l'énergie sera plus élevé au 2e trimestre qu'aux périodes qui suivent.

Au 3e trimestre, selon la Commission de Régulation de l'Electricité et du Gaz (CREG), les prix du tarif social seront proches des prix du marché les plus bas. En tenant compte de la baisse actuelle des prix, la CREG évalue l'impact à 20 euros en plus par mois au troisième trimestre pour le gaz et l'électricité. La réforme du tarif social sera quant à elle discutée lors du conclave budgétaire de mars.

 

Sur le même sujet
Plus d'actualité