Voiture électrique : combien coûte son usage en électricité ?

Ce mardi, le Parlement européen a validé l'objectif de mettre fin en 2035 à la vente de nouvelles voitures et camionnettes à moteur à combustion, générateurs de CO2. Suite à cette décision, peut-être envisagez-vous d’acquérir une voiture électrique. Mais combien coutera son usage en électricité ?

électricité : combien coûte la recharge d'une voiture électrique?
© Adobe Stock

S’il est facile de connaitre le coût du carburant d’une voiture thermique, il est moins aisé d’estimer celui d’une voiture électrique. En effet, le prix de l’électricité dépend d’innombrables facteurs, il est donc variable et complexe à calculer. Il dépend notamment du gestionnaire de réseau, du fournisseur, et, en Flandre, depuis 2023, de la puissance maximale utilisée pour charger un véhicule.

Selon une enquête de Test Achats, le prix de l’électricité pour recharger une voiture électrique peut donc varier du simple à plus du double, dépendamment de la région où vous habitez. « Si l’on prendre l’exemple d’une voiture électrique compacte roulant 15.000 km par an et consommant 16,5 kWh par 100 km le coût en 'carburant' varie de 6 à 16 EUR par 100 km », explique l’association de consommateurs.

Ainsi, à Bruxelles, le prix moyen du kWh pour une borne de 7,4 kW, varie de 6,1 € à 10,8 € pour 100 km parcours. En Wallonie, ce prix fluctue entre 6,4 et 11,8€. En Flandre, le prix maximum est de 12,1 € pour 100 km mais peut monter jusqu’à 16,4 € en cas d’utilisation d’une borne plus puissante.

 

Combien coûte la recharge d'une voiture électrique

Le prix de l'électricité diffère d'une région à l'autre © Test Achats

Tarif capacitaire

Cette différence s’explique par le nouveau tarif capacitaire qui est d’application depuis le début de l’année en région flamande. S’il fait diminuer le prix du kWh pour les compteurs analogiques (5,9 € pour 100 km parcourus), le consommateur qui dispose d’un compteur digital paye désormais la puissance réelle utilisée : « Le tarif capacitaire sera douloureux pour le propriétaire d'une borne de recharge  ‘puissante’. Une borne domestique a généralement une puissance de 7,4 kW mais certains sont tentés par une puissance plus élevée, de 11 ou 22 kW », indique Test Achats.

 

La puissance réelle n’est pas encore payante en Wallonie et à Bruxelles, mais cela pourrait être le cas dans le futur. L’association conseille donc à tout futur propriétaire d’un véhicule électrique de bien réfléchir avant d’opter pour une borne puissante, souvent conseillée par les concessionnaires : « Une borne de 22 kW vous permettra de récupérer 100 km d’autonomie en 55 minutes. Mais pour beaucoup moins cher, vous devrez attendre 2h45, est-ce trop long pour vous ? A vous de juger selon vos besoins mais la vitesse a un prix ».

Faire baisser le prix

Il est possible de faire baisser le coût de l’électricité nécessaire à votre véhicule électrique de plusieurs façons. En optant pour un tarif bihoraire et en rechargeant la nuit et les week-ends par exemple.

Il est également important de comparer les offres des fournisseurs en prenant en compte l’impact qu’aura votre véhicule sur votre consommation (nombre de kilomètres parcourus sur un an et consommation du véhicule). Pour ce faire, il existe plusieurs comparateurs en ligne, comme celui de Test Achats (ICI) ou de la CREG (ICI).

Sur le même sujet
Plus d'actualité